Ouvrir le menu principal
Foreign Beggars
Description de cette image, également commentée ci-après
Foreign Beggars, Paaspop 2014.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Grime, hip-hop britannique, brostep, drum and bass
Années actives 1996 - 2019
Labels Dented, Never Say Die Records
Site officiel www.foreignbeggars.com
Composition du groupe
Membres Orifice Vulgatron
Metropolis
DJ Nonames
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Foreign Beggars.

Foreign Beggars est un groupe de grime britannique, originaire de Londres, en Angleterre. Il est composé de deux rappeurs, Orifice Vulgatron et Metropolis et du DJ Nonames.

Sommaire

BiographieModifier

 
DJ Nonames, Paaspop 2014.

Le 27 novembre 2003, le groupe publie leur premier album 'Asylum Speakers[1]. Il fait participer Kashmere, Graziella, Dr. Syntax, Anik, Tommy Evans, MRX, Carnage, Grim, Finsta, DVS, Skinnyman, Wayne Wonda, Tau Rai, Lena, Farma G, Chester P, Task Force, Shlomo, Ed Skrein, Pye, Nassa, Super Novar et Highbreed. Deux vidéos de chansons sont issues de l'album, Hold On (featuring Skinnyman & DVS) et Frosted Perspeks (featuring Lena). Ils publient ensuite une mixtape controversée intitulée Bukkake Ski Trip. Elle contient des morceaux inédits, des bootlegs, collaborations et remixes, mixés par DJ Nonames[2]. Elle fait participer Wildchild (Lootpack), Dr. Syntax, Skrein, Dark Circle, Kashmere the Iguna Man, DJ Square One, Dubbleedge, Supar Novar (Kemet), Big Ben, DJ Sparo (Scenario), Vex'd (Planet Mu), Soundkillaz, et Ravi Shakti (Solenca).

Foreign Beggars publie son deuxième album studio, Stray Point Agenda, le [3]. Il est produit par Oh No (Stones Throw Records) et l'artiste DJ Vadim de Ninja Tune. Avant la publication de l'album, les singles Let Go (featuring Wildchild) avec ses faces B Million Skill March (featuring Wildchild, Dr. Syntax & DJ IQ) et Crying Shame (featuring Dr. Syntax), et Slow Broiled Ilk (featuring Oh No) avec les faces B Backdraft et Hot Plate (featuring Dubbledge) sont publiés pour la promotion de l'album.

Ils collaborent avec les rappeurs français Grems et Disiz pour le titre Hit that Gash. En octobre 2009, le groupe publie son troisième album United Colours of Beggattron, produit par Noisia et Ghosttown[4]. Leur quatrième album, The Uprising, est publié le chez mau5trap.

Le 2 septembre 2013 sort l'album éponyme d'I Am Legion, supergroupe qu'ils forment avec Noisia.

Le 9 mai 2019, le groupe annonce sa séparation[5] via un post Facebook. Ils annoncent que leur dernier titre à trois sortira au courant de l’année et que leur dernier show aura lieu le 31 décembre 2019.

DiscographieModifier

Albums studioModifier

EP et maxisModifier

  • 2002 : Where Did The Sun Go / Pisstake Pictures
  • 2003 : Seasons Beatings
  • 2004 : Hold On / Frosted Perspeks
  • 2004 : Let Go
  • 2005 : Crypt Drawl
  • 2007 : In It For A Minute / Black Hole Prophecies
  • 2007 : Hold On Remix / System 32
  • 2009 : Seven Figure Swagger/Don't Dhoow It
  • 2009 : Who's The Fool
  • 2009 : Contact (Noisia Drum & Bass Remix) / Contact (Dirty Mix)
  • 2009 : Contact
  • 2010 : No Holds Barred / Get A Bit More (Remixes)
  • 2011 : The Harder They Fall

SinglesModifier

  • Anywhere ft D.Ablo (2012) publié le 24 août 2012
  • Hit That G@sh (2008)
  • Slow Broiled Ilk (2006)

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Foreign Beggars Asylum Speakers LP », sur UKHH (consulté en 31 juin 2016).
  2. (en) « DJ No Names Interview », sur hkclubbing.com, (consulté en 31 juin 2016).
  3. (en) « Foreign Beggars - Stray Point Agenda LP [Dented] », sur British Hip Hop, (consulté en 31 juin 2016).
  4. « Foreign Beggars – United Colours of Beggattron », sur vacarm.net, (consulté en 31 juin 2016).
  5. (en-US) Matthew Meadow, « They've Featured On Skrillex, Flux Pavilion & Noisia Songs - And Now They're Breaking Up », sur Your EDM, (consulté le 10 mai 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :