Forces navales turkmènes

Forces navales du Turkménistan
Türkmenistanyň Harby-deňiz Güýçleriis
Carte de l'organisation
Situation
Création 1992 (Dans le cadre du DSG)
2011 (Structure indépendante)
Type Garde-côtes
Marine de guerre
Siège Türkmenbaşy
Drapeau du Turkménistan Turkménistan
Organisation
Membres environ 2.000 personnes
16 navires
Organisations affiliées Forces armées turkmènes

Les forces navales du Turkménistan (Turkmène : Türkmenistanyň Harby-deňiz Güýçleriis) est la branche de marine de guerre des Forces armées de la République du Turkménistan. La marine opère principalement sur la mer Caspienne et est actuellement basée au port de Türkmenbaşy. De 1992 à 1997 elles furent dirigées par le State Border Service of Turkmenistan (en) et depuis par le Ministère de la défense.

HistoriqueModifier

La marine du Turkménistan a été créée en 1992. De 1992 à 1997, la marine du Turkménistan a existé en tant que division distincte des navires et des bateaux des gardes-frontières, déployés dans la ville de Turkmenbashi au sein des troupes frontalières du ministère de la Défense du Turkménistan, et puis transféré au Service national des frontières du Turkménistan. En août 2009, le président du Turkménistan Gurbanguly Berdimuhammedow a annoncé la création d'une nouvelle marine indépendante, affirmant qu'elle serait utilisée pour protéger la nation contre les menaces extérieures [1]. Le 1er octobre 2009, le président a déclaré la précédente marine turkmène nulle et non avenue. Le 22 janvier 2010, un programme quinquennal de développement de la marine a été mis en œuvre, qui a jeté les bases de la création d'une marine nationale au sein du ministère de la défense [2].

À la fin de cette période de 5 ans en 2015, la marine fut engagée dans sa première action majeure depuis sa création. Des navires de la marine turkmène ont tiré sur un bateau de pêche en provenance d'Iran, coulant le bateau et tuant l'un des pêcheurs. Les médias iraniens ont qualifié les actions de la marine de "dépassement des normes diplomatiques et contraires au droit international" [3]. En septembre 2017, il a tenu ses premiers exercices navals en mer Caspienne. Depuis 2018, les efforts se sont poursuivis pour renforcer la marine.

OrganisationModifier

La base navale principale du Turkménistan est la base navale de Dzhanga située dans le port de Turkmenbashi. Afin de contrôler et de réglementer l'accès à la base navale, des barrières ont été installées par la société israélienne NICE Systems en plusieurs points : à l'entrée de la base, les logements militaires, le chantier de construction, les quais et le dépôt de munitions. En 2010, la marine du Turkménistan comprenait 16 bateaux de patrouille et 2.000 militaires. Un bataillon d' Infanterie de marine (Turkmène : deňiz pyýada goşuny) est maintenu dans les forces terrestres turkmènes.

FlotteModifier

Equipement en 2015[4]:

Origine Type Classe Nom Pennant number Notes
  Russie Bateau lance-missiles Lightning 12418 Edermen
Gayratly
828
829
  Turquie
  Turkménistan
Bateau de patrouille rapide Project NTPB [5] Arkadag
Merdana
SG-111
SG-113
Armé de missiles sol-air navals SIMBAD-RC produits en France[6]
  Union soviétique Patrouilleur Project 1400 Acquis en 1992
  États-Unis Embarcation de débarquement type LCM-1 SK-156
  Turkménistan remorqueur
  Turkménistan special ship Lancé le 10 octobre 2015[7]

Enseignement navalModifier

Institut naval turkmèneModifier

En juin 2010, le Conseil de sécurité de l'État du Turkménistan a annoncé la création d'un institut naval (Turkmène : Harby-deňiz institutynda) à Turkmenbashi [8]. Il a été officiellement ouvert par le président Berdimuhamedow le jour de la marine le 9 octobre 2015. En septembre 2014, plus de 100 cadets de l'institut naval ont assisté à un cours de formation organisé par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) sur la sécurité des frontières maritimes et la gestion des ports.

École navale spécialiséeModifier

L'école navale spécialisée est un internat pour les jeunes turkmènes, qui fait partie du ministère de la Défense. L'admission aux études à l'École navale spécialisée nécessite des jeunes de 7e année ainsi que des élèves éduqués moralement et physiquement forts.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Liens internesModifier

Marine en mer Caspienne :

Liens externesModifier