Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gastines (homonymie).

La forêt de Gastines était située entre le nord de la Touraine et la vallée du Loir vendômois.

Elle a été défrichée à partir du XIe siècle, notamment à partir des prieurés implantés par les moines des abbayes de Tours et de Vendôme. Il en subsiste notamment la forêt de Beaumont-la-Ronce (Indre-et-Loire 47° 35′ 20″ N, 0° 41′ 40″ E) et le bois de Gâtines (canton de Montoire, Loir-et-Cher 47° 41′ 50″ N, 0° 43′ 30″ E). Pierre de Ronsard a dénoncé dans son œuvre les derniers grands défrichements de la forêt, opérés par le duc de Vendôme.

C'est un lieu qui apparaît également dans un texte mythologique: les Métamorphoses d'Ovide, dans l'extrait sur Erysichthon, le fils du roi de Thessalie Triopas.

Notes et référencesModifier

Article connexeModifier

BibliographieModifier

  • Daniel Schweitz :
    • « Une forêt gâtée pour pays : l'identité traditionnelle de la gâtine tourangelle (XIe siècle-XIXe siècle) », Bulletin de la Société archéologique de Touraine, 43, 1993, p. 931-949.
    • « Du pays traditionnel au pays d'accueil : l'identité de la gâtine tourangelle depuis 1850 », Norois, 1994, 163, p. 399-418 [lire en ligne].