Fonda Sahla

ancienne femme politique néerlandaise

Fonda Sahla
Illustration.
Fonda Sahla en 2021.
Fonctions
Membre du conseil municipal à La Haye
En fonction depuis
(6 ans)
Démocrates 66
Membre de la Chambre des représentants
En fonction depuis
(3 ans)
Groupe politique Démocrates 66
Prédécesseur Rens Raemakers
Biographie
Date de naissance (44 ans)
Lieu de naissance La Haye (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Marocaine
Parti politique Démocrates 66
Fratrie Soumaya Sahla
Diplômée de Université Transvaal
Religion Islam

Fonda Sahla, née le à La Haye (Pays-Bas), est une femme politique néerlando-marocaine.

Biographie modifier

Sahla a sept frères et sœurs, parmi lesquels Soumaya Sahla, et est la fille de travailleurs immigrés du Maroc[1]. Elle grandit initialement dans le quartier Rivierenbuurt à La Haye, mais déménage à l'âge de sept ans vers le quartier Transvaal[2]. Elle suit sa formation dans une école de formation professionnelle, qui deviendra plus tard le ROC Mondriaan, et travaille comme assistante en pharmacie[3].

Parcours scolaire et début de carrière modifier

Sahla s'implique dans son quartier en raison de ses expériences dans l'éducation avec son fils aîné. Elle est convaincue que son fils n'obtient pas les mêmes opportunités que les enfants d'une "école blanche"[4]. Vers 2008, elle devient membre du conseil de participation de l'école primaire Het Galjoen et du conseil de participation commun de l'organisation faîtière composée d'environ 50 écoles[5]. En 2013, elle envoie une lettre critique à Ingrid van Engelshoven, l'adjointe au maire chargée de l'éducation de Démocrates 66, et le contact avec elle la pousse à entrer en politique[6]. En 2016, elle est l'une des fondatrices de l'école du week-end Transvaal Universiteit dans le bâtiment de Het Galjoen. Elle aide également à mettre en place d'autres projets de quartier comme un groupe de mères et des consultations avec l'agent de quartier et des personnes du secteur de la santé mentale. Sahla est également chef de projet pour la musique de hall d'entrée avec l'Orchestre de la Résidence à partir de 2019.

Sahla se présente sur la liste de D66 en cinquième position pour les élections municipales de 2018 à La Haye. Élue, elle s'occupe dans le conseil municipal des dossiers éducation, jeunesse et quartiers. Elle initie une enquête sur la disponibilité des lieux d'étude, après avoir appris que les étudiants voyageaient vers d'autres villes le week-end pour trouver un tel endroit. Elle plaide également pour des classes d'éducation spécialisée au sein de l'éducation régulière et pour lutter contre la solitude parmi les jeunes. En 2020, D66 lui décerne le prix d'inspiration du réseau Els Borst pour son engagement envers l'égalité des genres au sein du parti[7],[5]. Pendant la pandémie de Covid-19, le conseil municipal adopte une proposition de Sahla pour étendre l'enseignement d'été afin de rattraper les retards scolaires dus aux fermetures d'écoles[8].

Seconde Chambre des États généraux modifier

Pour les élections législatives de mars 2021, Sahla est placée en 27e position sur la liste des candidats[2]. Elle reçoit 3 087 voix préférentielles et son parti remporte 24 sièges, ce qui ne lui permet pas d'être élue[9]. Sahla remplace temporairement le député Rens Raemakers, en congé maladie depuis octobre 2021[10]. Elle est assermentée le 27 octobre et son nomination est soutenue par l'ancien leader du Parti populaire pour la liberté et la démocratie, Frits Bolkestein, qui avait été professeur invité à l'Université Transvaal[11]. Sahla quitte le conseil municipal de La Haye le 4 novembre 2021. Au Parlement, elle devient porte-parole des questions de protection de la jeunesse, de la délinquance juvénile, de la protection de l'enfance et de la loi sur la participation. Elle est membre de la Commission des pétitions et des initiatives citoyennes et des commissions des Finances, de la Justice et de la Sécurité, de l'Éducation, de la Culture et de la Science, et de la Santé, du Bien-être et du Sport. Lorsque Rob Jetten quitte le Parlement pour rejoindre le gouvernement Rutte IV, son mandat de députée devient permanent[12]. Son portefeuille change pour inclure la garde d'enfants, l'éducation préscolaire et primaire, les soins de longue durée et le soutien aux aidants naturels.

Sahla devait être en sixième position sur la liste des candidats de Démocrates 66 pour les élections municipales de 2022. Lorsque son mandat temporaire de députée devient permanent, elle se retire de la position éligible et sert comme l'une des soutiens de liste. Le 5 décembre, elle quitte le Parlement[13].

En octobre 2023, elle fait la une des journaux en voulant intégrer l'acceptation du port du voile au sein de la police néerlandaise[14],[15].

Vie privée modifier

Fonda Sahla est mariée et est la mère de trois enfants[2].

Notes et références modifier

  1. (nl) « Alle stemmen horen voor een betere wereld :: Professioneel begeleiden », sur www.professioneelbegeleiden.nl (consulté le )
  2. a b et c (nl) Bart Lelieveld, « Het moet gek lopen wil Transvaals D66-raadslid straks niet trots én met hoofddoek Tweede Kamer binnenstappen », sur AD.nl (consulté le )
  3. (nl) Wilma Kieskamp, « D66-Kamerlid Fonda Sahla: ‘Het moet voor de kansen van een kind niet uitmaken in welke wijk het woont’ », sur trouw.nl (consulté le )
  4. (nl) « Fonda Sahla (D66): ‘Zorg is ingericht voor de witte man’ », sur de Kanttekening, (consulté le )
  5. a et b (nl) Marten Kooistra, « D66 Den Haag — Het begon met een brief - Afscheidsrede Fonda Sahla », sur D66 Den Haag, (consulté le )
  6. (nl) « Els Borst Inspiratieprijs voor Fonda Sahla », sur dagblad070.nl (consulté le )
  7. (nl) Theresia Schouten, « Haags raadslid Fonda Sahla uitgeroepen tot meest inspirerende D66-vrouw », sur AD.nl (consulté le )
  8. (nl) Bouke Rovers, « D66 Den Haag — D66 en Haagse jongeren komen met plan om jongeren uit coronacrisis te helpen », sur D66 Den Haag, (consulté le )
  9. (nl) « D66'er Fonda Sahla staat op 27e plek en moet afwachten: 'Het is net wel of net niet' », sur omroepwest.nl, (consulté le )
  10. (nl) « Fonda Sahla's missie: Gratis kinderopvang en toegankelijke zorg voor iedereen », sur de Kanttekening, (consulté le )
  11. (nl) WATR2207, « Suzanne Kröger (GroenLinks) en Fonda Sahla (D66) beëdigd als Kamerlid », sur www.tweedekamer.nl, (consulté le )
  12. (nl) Kiesraad, « Benoemingen leden Tweede Kamer, Eerste Kamer en Europees Parlement - Nieuwsbericht - Kiesraad.nl », sur www.kiesraad.nl, (consulté le )
  13. (nl) « Plenaire verslagen », sur www.tweedekamer.nl (consulté le )
  14. (nl) « D66-congres wil hoofdoek bij politie toestaan », sur de Kanttekening, (consulté le )
  15. (nl) Roderick Veelo, « 'D66 ruilt beginselen in voor politiehoofddoek' », sur De Telegraaf

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :