Ouvrir le menu principal

Foire à l'ail et au basilic de Tours

événement à Tours, consacré à l'ail et au basilic, se tenant à la sainte Anne.

Foire à l'ail et au basilic

Un étal vendant de l'ail, à la foire à l'ail et au basilic de Tours, sur la Place du Grand-Marché, en 2018.
Un étal vendant de l'ail, à la foire à l'ail et au basilic de Tours, sur la Place du Grand-Marché, en 2018.
Pays Drapeau de la France France
Emplacement Tours
Coordonnées 47° 23′ 37″ nord, 0° 40′ 50″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Foire à l'ail et au basilic

Géolocalisation sur la carte : Tours

(Voir situation sur carte : Tours)
Foire à l'ail et au basilic
Type alimentaire
Organisateur producteurs locaux

La foire à l'ail et au basilic est une manifestation annuelle, qui se tient tous les 26 juillet, jour de la sainte Anne, à Tours.

HistoriqueModifier

La plupart des publications donnent à cette foire une « origine médiévale », surtout parce qu'elle correspond à une fête patronale, mais elles n'avancent aucune date précise pour sa création et ne mentionnent aucune source mais cette foire de Tours est attestée en 1802[1]. Le Journal d'Indre-et-Loire, dans son édition du , évoque pour sa part un « antique usage »[2], mais cette expression se rapporte peut-être plus à l'utilisation du basilic dans l'Antiquité qu'à la foire elle-même[3].

La tradition veut que les Tourangeaux fassent ce jour-là leur provision d'ail pour l'année[4]. La présence du basilic à cette manifestation ne devrait, par contre, rien à l'usage alimentaire de la plante, mais à d'autres vertus qui lui sont prêtées (lutte contre les moustiques, conjuration des sorts)[2].

En 1888, pour permettre l'inauguration d'un monument — finalement retiré en 1902 —, place de la Victoire, la foire est déplacée vers l'église Notre-Dame-la-Riche[5].

Un article paru dans Gil Blas en 1903 indique qu'au moins cette année-là la foire se déroule du 26 au avec des orchestres qui animent les soirées[6].

Organisation et déroulementModifier

LocalisationModifier

Au XXIe siècle, elle se tient place de Châteauneuf, place du Grand-Marché, place de la Victoire ainsi que dans les rues adjacentes du quartier du Vieux-Tours et se déroule sur la seule journée du .

Produits proposésModifier

Proposant à l'origine des produits locaux, ail de Bourgueil, échalotes oignons, basilic, elle s'ouvre peu à peu, intégrant d'autres régions françaises productrices d'ail, mais également d'autres produits agricoles et maraîchers (légumes, vins, charcuteries)[4]. Une dernière étape voit un vide-greniers se greffer à cette manifestation rue des Halles, légèrement en dehors de son périmètre habituel.

L'ail est proposé en vrac, mais également en tresses parfois décorées de fleurs séchées[4].

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

RéférencesModifier

  1. Marguerite Nebelsztein, « La Foire à l'ail et au basilic piège à gourmands », La Nouvelle République du Centre-Ouest,‎ (lire en ligne).
  2. a et b Ana-Paula Senn, « Histoire des condiments en région Centre-Val de Loire », dans Encyclopédie gourmande de la région Centre-Val de Loire, Institut européen d'Histoire et des Cultures de l'alimentation - région Centre-Val de Loire (lire en ligne [PDF]), p. 2.
  3. Jacques Féneant et Maryse Leveel, Le Folklore de la Touraine : dictionnaire des rites et coutumes, Chambray-lès-Tours, CLD, (ISBN 2-85443-179-0), p. 54, 55 et 73.
  4. a b et c Jean-Mary Couderc (dir.), Dictionnaire des communes de Touraine, Chambray-lès-Tours, C.L.D., , 967 p. (ISBN 2 85443 136 7), p. 856.
  5. Jacques Borowczyk, « L'hommage des Tourangeaux au général Meusnier », Mémoires de l’Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Touraine, t. 26,‎ , p. 6 (lire en ligne [PDF]).
  6. « La foire à l'ail », Gil Blas,‎ .