Five-by-five (basketball)

On parle de five-by-five lorsque, dans les statistiques tirées d'un match de basket-ball, un joueur a réalisé au moins 5 fois chaque action dans les catégories statistiques majeures que sont les points, les rebonds, les passes décisives, les interceptions et les contres. Cet exploit n'a de sens que depuis la saison 1973/1974 à partir de laquelle les interceptions et les contres furent comptabilisés[Où ?]. 11 joueurs seulement ont réalisé cet exploit. Hakeem Olajuwon en a même réalisé 6 dont ce monstrueux : 38 points, 17 rebonds, 6 passes décisives, 7 interceptions et 12 contres un soir de mars 1987. Andrei Kirilenko a réalisé 3 fois un five-by-five depuis le début de sa carrière. Les 9 autres à avoir réussi à autant noircir la feuille une fois sont : Julius Erving, Derrick Coleman, David Robinson, Vlade Divac, Jamal Tinsley, Marcus Camby, Nicolas Batum[1], Draymond Green[2] et Anthony Davis[3] !

A noter que seuls Hakeem Olajuwon et Andrei Kirilenko ont même poussé l’exercice un peu plus loin en réalisant un six-by-five[Quoi ?] chacun.

Notes et référencesModifier

  1. « Statistiques : Nicolas Batum dans l’histoire », sur Basket USA (consulté le 9 janvier 2020)
  2. insidebasket, « Five by five pour Draymond Green », sur Inside Basket (consulté le 9 janvier 2020)
  3. Clément Mathieu, « Anthony Davis a réalisé un five-by-five : bienvenue dans le club des freaks ultra-polyvalents ! », sur TrashTalk, (consulté le 9 janvier 2020)