Filles de la Providence pour les sourds-muets

Filles de la Providence pour les sourds-muets
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 6 juillet 1932
par Pie XI
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
But enseignement des sourds-muets
Structure et histoire
Fondation 1828
Modène
Fondateur Séverin Fabriani
Abréviation F.d.P.S.M
Liste des ordres religieux

Les Filles de la Providence pour les sourds-muets forment une congrégation religieuse enseignante de droit pontifical.

HistoireModifier

En 1817, une école gratuite pour filles pauvres ouverte à Modène et dirigée par des femmes pieuses. Cinq ans plus tard, l'école commence à admettre des filles sourdes-muettes[1]. En 1824, le Père Séverin Fabriani (1792-1857) dirige l'école privée des sourds-muets dont les premières professeurs appartiennent à l'institut des filles de Jésus fondé à Vérone par le vénérable Pierre Leonardi[2].

Pour la gestion de l'école, Fabriani fonde en 1828 les Filles de la Providence avec quelques sœurs enseignantes des filles de Jésus dans le but d'éduquer des sourds-muets. La nouvelle congrégation obtient la reconnaissance de l'autorité ecclésiastique le 20 décembre 1844. Les constitutions sont approuvées par le pape Grégoire XVI le 9 janvier 1845. L'institut reçoit une approbation papale temporaire le 6 juillet 1932 puis définitive le 7 janvier 1941[1].

Activités et diffusionModifier

Les sœurs se consacrent à l'enseignement des sourds-muets.

La maison-mère est à Modène.

En 2017, la congrégation comptait 90 sœurs dans 9 maisons[3].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (it) Guerrino Pelliccia et Giancarlo Rocca, Dizionario degli Istituti di Perfezione, vol. III, Milan, Edizione Paoline, 1974-2003, p. 1671-1672
  2. (it) « Venerabile Severino Fabriani », sur http://www.santiebeati.it (consulté le )
  3. (it) Annuaire pontifical, Vatican, Librairie éditrice vaticane, , 2329 p. (ISBN 978-88-209-9975-9), p. 1648