Ouvrir le menu principal

Fiacre-François Potot de Montbeillard.
Naissance
Semur-en-Auxois
Origine Français
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Grade Capitaine en second du corps royal d’artillerie et de génie.
Années de service 1741-
Conflits Guerre de Sept Ans
Faits d'armes Siège de Québec (1759)
Bataille des plaines d'Abraham
Bataille de Sainte-Foy.
Distinctions Ordre de Saint-Louis

Fiacre-François Potot de Montbeillard, né le à Semur-en-Auxois, France, décédé le , à Semur-en-Auxois, était un officier d’artillerie français[1].

Sommaire

BiographieModifier

Entré dans l'armée en 1741, il fut promu capitaine en second du corps royal d’artillerie et de génie en 1756. En 1757, il est envoyé en Nouvelle-France ou il commande une seconde compagnie d'artillerie. François-Marc-Antoine Le Mercier est le commandant en chef des deux compagnies.

CanadaModifier

Au Canada, il aide à la planification du système de défense de Québec avec Louis-Joseph de Montcalm en 1759. La nuit du 13 septembre il est à Beauport avec Montcalm. C’est Montbeillard qui devient commandant d'artillerie et remplace Le Mercier envoyé par Vaudreuil avec François Gaston de Lévis le 9 août pour défendre Montréal. Charles Saunders (amiral), feint un débarquement à Beauport et maintien les défenseurs en alerte. Montbeillard parcourt à cheval la ligne de canons, ainsi que les retranchements et est convaincu de pouvoir bloquer toute tentative de débarquement anglais. Au matin, la surprise est totale; les anglais sont sur les plaines. C'est a lui que Montcalm fait les remarques: il faut passer à l'action; l'ennemi se retranche, Bougainville n'entend-il pas le bruit des canons et de fusillades?. Montbeillard participe à la Bataille des Plaines d'Abraham. Il obtient la croix de Saint-Louis. En 1760, il participe à la Bataille de Sainte-Foy et suit la remontée de l'armé anglaise vers Montréal.

Retour en FranceModifier

Après la capitulation de Montréal, il rentre en France avec le reste de l'armé française.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier