Ferreyres

commune suisse

Ferreyres
Ferreyres
Le bâtiment communal de Ferreyres
Blason de Ferreyres
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Morges
Communes limitrophes Croy, Romainmôtier-Envy, La Sarraz, Chevilly, Moiry
Syndic Viret Alain
NPA 1313
N° OFS 5483
Démographie
Gentilé Les Ferreyrois
Population
permanente
310 hab. (31 décembre 2018)
Densité 98 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 40′ 00″ nord, 6° 29′ 00″ est
Altitude 565 m
Superficie 3,15 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Ferreyres
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Ferreyres
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Ferreyres
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Ferreyres
Liens
Site web www.ferreyres.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Ferreyres est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Morges. Son syndic est, depuis 2012, monsieur Alain Viret.

SociétésModifier

Il y a plusieurs sociétés apparentées au village :

  • Culture et Loisirs
  • Société de Jeunesse de Ferreyres
  • Société de tir de Ferreyres AG, président Cédric Janin

Jeunesse de FerreyresModifier

La société de jeunesse de Ferreyres, appartenant à la FVJC (Fédération Vaudoise des Jeunesse Campagnardes), a été créé en 1958. Elle a son QG dans la salle dite du "Pressoir", située au centre du village. La société fait partie du "Pied du Jura" et est jumelée avec la jeunesse de Vullierens. La jeunesse prend part chaque année aux différents Girons (fête régionale), au Trophée de la Venoge (fête entre village bordant la rivière), concours de tambours (organisé chaque année en janvier) et aux cantonales (fête cantonale organisée tous les 5 ans). Elle en a d'ailleurs organisé :

  • Trophée de la Venoge en 1958
  • Giron du Pied du Jura en 1995
  • Trophée de la Venoge en 2008
  • Concours de Tambours en 2017

Routes et ruesModifier

Le village est traversé par une route cantonale. De cette dernière partent plusieurs petites rues qui descendent jusqu'à la Venoge et montent jusqu'au bois de Ferreyres.

Route de 1re catégorieModifier

  • Route de La Sarraz : car elle va en direction de La Sarraz, Eclépens Orny, etc.
  • Route de Moiry : car elle va en direction de Moiry, L'Isle, Cuarnens, Vallée de Joux, etc.

Il est intéressant de noter que ces deux routes font partie de la même entité, mais qu'elle change de nom au point central du bourg.

Route de 2e catégorieModifier

  • Ancienne Route : appelée ainsi car c'est la que passait la route principale du village il y a 100 ans. Elle passe à côté de la place de Jeu, du parking public et de l'ancien collège.
  • Route de la Venoge : nommée ainsi car elle suit parallèlement la Venoge, située en contrebas.
  • Route des Bois : appelée comme suivant car elle monte vers la forêt villageoise, la cabane du Chêneront et les fours à chaux. Rue avec un fort dénivelé, on y trouve la maison de commune, le panneau d'affichage public, le réservoir d'eau, les serres à fleurs.
  • Route de l'Ancienne Poste : désignée ainsi parce que c'est dans cette rue que l'ancien office de poste communal se trouvait. On y trouve une ferme et des maisons résidentielles.
  • En Etraz : petite rue où se trouvent trois maisons d'habitations.
  • Route des fontaines : petite rue faisant la jonction entre les rues du bas du village et la grande route. Nommée comme suivant car on y trouve deux fontaines à eau non potable.
  • Ruelle Cugny : rue d'environ 15 mètres : son nom vient du fait que plusieurs familles ayant comme nom de famille « Cugny » vivent dans les maisons alentour.

Route de 3e catégorieModifier

  • Route des amoureux : Partant de la place de jeu, cette route non goudronnée est une promenade agréable.

Place de jeuModifier

Originellement créée dans les années 1990, la place de jeu de Ferreyres a subi une transformation complète en 2008. Elle prend place sur une centaine de mètres carrés et est couverte d'herbe. Elle possède également un parking. Cette nouvelle version contient :

  • Un monticule de pierre surmonté de son toboggan (présent avant la rénovation de 2008)
  • Une balançoire et une autre adaptée pour les bébés plus un pneu (légère rénovation en 2019).
  • Une tyrolienne.
  • Un tourniquet
  • Un panier de basket
  • Deux buts de football
  • Une table de ping-pong
  • Une aire de pique-nique

Devant, on peut voir une plaque commémorative de sa rénovation, une fontaine d'eau potable et une pierre dite "La pierre à Ouin-Ouin"

CommercesModifier

Il y a une serre à fleurs en haut du village. En périphérie du village, en direction de La Sarraz, il y a une agence immobilière, un magasin de produits locaux faisant aussi office de restaurant (les deux dans le local de l'ancienne pizzeria de la Tine) ainsi qu'une scierie.

TransportModifier

Le village est desservi par le bus 760 de la compagnie MBC (La Sarraz-Mont-la-Ville). Les enfants scolarisés utilisent soit ce bus là, soit un bus de la SAPJV.

Les 1200 ans du villageModifier

En 2014, le village a fêté les 1200 ans de sa première mention dans un document officiel. Elle jubile avec le village d'Éclépens, également 1200enaire. Les deux villages se rencontrent alors le dans le parc du Château de La Sarraz, situé entre les deux. Le 1er août, à l'occasion de la Fête nationale suisse, Ferreyres organise une grande fête. Les villageois se déguisent et de grandes animations se produisent toute la journée. Le soir un feu d'artifice est lancé, événement rarissime dans la commune. Un livre sur le village est présenté au public ce jour-là.

PolitiqueModifier

Ferreyres vote majoritairement pour le Parti socialiste suisse et Les Verts (Suisse).

HydrographieModifier

Ferreyres est traversée par la Venoge qui marque la frontière avec La Sarraz et Chevilly et par le Veyron qui se jette ici dans la Venoge.

Notes et référencesModifier

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre, nouvelle définition, Vaud », sur Statistiques Vaud (consulté le 25 juillet 2019)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)

Liens externesModifier