Fernando Santos Martins

Fernando Santos Martins
Illustration.
Fonctions
Ministre portugais de l'Industrie
et du Commerce

(1 an, 9 mois et 11 jours)
Premier ministre Aníbal Cavaco Silva
Gouvernement Xe
Prédécesseur José Veiga Simão
Successeur Luís Mira Amaral
Ministre de l'Industrie et de la Technologie

(2 mois et 24 jours)
Premier ministre Alfredo Nobre da Costa
Gouvernement IIIe
Prédécesseur Carlos Melancia
Successeur Álvaro Barreto
Biographie
Nom de naissance Fernando Augusto dos
Santos Martins
Date de naissance
Lieu de naissance Leiria (Portugal)
Date de décès (à 76 ans)
Lieu de décès Lisbonne (Portugal)
Nationalité Portugaise
Parti politique PPD/PSD
Diplômé de IST
ISCEF
Profession Entrepreneur

Fernando Augusto dos Santos Martins, né en à Leiria et mort le à Lisbonne, est un entrepreneur et homme politique membre du Parti social-démocrate (PPD/PSD).

Il est ministre de l'Industrie en 1978, puis entre 1985 et 1987.

BiographieModifier

Formation et débuts professionnelsModifier

Il est titulaire d'une licence en génie mécanique de l'Institut supérieur technique (IST) et d'une autre en économie de l'Institut supérieur des sciences économiques et financières (ISCEF). Il a en outre obtenu en Allemagne de l'Ouest une spécialisation en génie industriel.

Par la suite, il devient administrateur de nombres sociétés industrielles.

Deux brefs passage au gouvernementModifier

Il intègre pour la première fois l'exécutif portugais le , en tant que secrétaire d'État à l'Industrie légère et lourde, auprès du ministre de l'Industrie Alfredo Nobre da Costa. Il est relevé de ses fonctions dès le . Le suivant, il devient ministre de l'Industrie et de la Technologie dans le gouvernement d'initiative présidentielle de Nobre da Costa. Le cabinet chute en trois mois, le .

Il retourne alors dans le monde de l'entreprise, obtenant la présidence de la compagnie aérienne publique TAP Air Portugal entre 1980 et 1981.

À nouveau ministreModifier

Le , Fernando Santos Martins est nommé ministre de l'Industrie et du Commerce dans le premier gouvernement du libéral Aníbal Cavaco Silva. Il n'est pas reconduit à la fin de son mandat, le .

Ambassadeur du Portugal auprès de l'OCDE, il reprend la présidence de TAP Air Portugal de 1992 à 1996.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier