Fernand Cuville

photographe
Fernand Cuville
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 39 ans)
BordeauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Une photographie prise par Cuville à Reims montrant, de dos, son collègue Paul Castelnau[1].

Louis Fernand Cuville, né le à Bordeaux [2] ville où il est mort le [3], est un photographe français connu pour ses autochromes.

BiographieModifier

Il travaille avec Pierre-Joseph-Paul Castelnau au service de l'armée française, comme opérateur militaire de la Section photographique de l'armée (SPA - autochromes de la guerre de 1914-1918, section dirigée jusqu'à la fin de la guerre par Pierre Marcel Lévi et travaillant en parallèle avec les Archives de la Planète d'Albert Kahn : chaque cliché effectué était l'objet d'une seconde prise de vue envoyée aux Archives de la Planète[4]. En 1918, il réalise une première Mission au Mont Athos.

Marié à la pianiste Marie-Antoinette Elesco, il aura deux enfants. Démobilisé en juillet 1919, il entre enfin au service d'Albert Kahn et de Jean Brunhes aux Archives de la Planète. En 1919-1920, il photographie la France du sud-ouest (Pyrénées, Charente-Maritime, Gironde, Landes, Haute-Garonne). Il a aussi photographié des monuments comme la Cathédrale de Soissons. Ses dernières photos pour les Archives de la Planète datent de 1921.

Ses autochromes du Mont Athos sont conservés au Musée départemental Albert-Kahn, à Boulogne-Billancourt.

ExpositionsModifier

  • « Les couleurs retrouvées, Autochromes 1914 - 1918 » au palais du Tau à Reims[Quand ?]
  • « Regards sur la cathédrale et l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes » exposition de photographies[Quand ?]

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

ImagesModifier

Liens externesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Couleurs de guerre : autochromes 1914-1918 Reims & la Marne (Patrimoine Éditions) Alain Fleischer, Winfried Mönch, Emmanuelle Devos, Béatrice de Pastre, Hervé Degand.
  • Hélène Guillot, La section photographique de l’armée et la Grande Guerre, Revue historique des armées, no 258, 2010, mis en ligne le , consulté le