Ferdinand von Fürstenberg

Ferdinand von Fürstenberg
Edelinck-Ferdinand von Fuerstenberg.jpg
Fonctions
Vicaire apostolique
Vicariat apostolique de Haute et Basse Saxe (d)
à partir du
Roman Catholic Bishop of Münster
Diocèse de Münster
à partir du
Prince-évêque
Principauté de Münster
à partir de
Évêque coadjuteur (en)
Principauté de Münster
-
Évêque catholique
à partir du
Roman Catholic Bishop of Paderborn
Roman Catholic Diocese of Paderborn (d)
à partir du
Hermann Werner von Wolff-Metternich zur Gracht (d)
Prince-évêque
Paderborn
Diocèse de Münster
Archidiocèse de Paderborn
à partir de
Hermann Werner von Wolff-Metternich zur Gracht (d)
Titre de noblesse
Fürst
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Bilstein Castle (Lennestadt) (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
PaderbornVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Famille
Fürstenberg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Friedrich von Fürstenberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Theodor Caspar von Fürstenberg
Friedrich von Fürstenberg (diplomate)
Wilhelm Fürstenberg (d)
Franz Wilhelm von Fürstenberg (d)
Johann Adolf Fürstenberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Consécrateurs
Clément IX, Ottaviano Carafa (en), Carlo de' Vecchi (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Monumenta Paderbornensia (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Ludorff-PB-Paderborn-Franziskanerkirche-Grabmal Ferdinand II.jpg
Vue de la sépulture.

Ferdinand von Fürstenberg est un prélat allemand, évêque de Paderborn, né le à Bilstein en Westphalie et mort le .

BiographieModifier

Il fut protégé par le nonce Chigi, qui, devenu pape sous le nom d'Alexandre VII, l'appela à Rome, et le nomma successivement camérier secret, évêque de Paderborn (1661), de Munster (1678), et enfin vicaire général du Saint-Siège pour les pays du Nord.

Il employa sa fortune et son crédit à encourager les lettres et les arts et à soutenir les jeunes gens que leur pauvreté eût empêchés de cultiver d'heureuses dispositions pour les sciences : Pierre Frank, Nicolas Heinsius, le P. Larue, Commire, reçurent ses bienfaits.

ŒuvresModifier

  • Monumenta Paderbornensia ex historia romana, francica et saxonica eruta, Paderborn, 1669.
  • Poemata, Paris, 1684, Rome, 1656 (dans les Poemata septem illustrium virorum).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externesModifier