Femmes d'aujourd'hui (magazine)

magazine féminin hebdomadaire belge

Femmes d'aujourd'hui
Pays Belgique
Langue français
Périodicité Hebdomadaire
Genre magazine féminin
Date de fondation 1933
Éditeur Roularta
Ville d’édition Bruxelles

Directeur de la rédaction Anne Daix
Site web http://www.femmesdaujourdhui.be

Femmes d'aujourd'hui est un magazine féminin hebdomadaire belge de langue française.

PrésentationModifier

En 1932, le groupe Meeuwissen qui édite des journaux de mode, projette de créer un nouveau magazine en Belgique. Il sollicite Rosita Verbeeck, dessinatrice de mode qui accepte, après de longues hésitations : l'entreprise est difficile et elle n'a pas d'expérience[1].

Ce sera un journal pratique et familial mais contemporain, d'où le titre. Il est destiné à des femmes dont la situation est en pleine évolution. La crise économique de 1930 met en effet en péril leur droit au travail[1].

Il a été publié la première fois le 1er avril 1933 et est le plus ancien et le plus vendu des magazines féminins en Belgique francophone[2]. Le succès est rapide, en 7 ans, il passe de 25 000 à 1 000 000 lectrices[3]. Une édition flamande est créée, Rijk van de vrouw.

En 1950, c'est une édition française qui est lancée. Avec 1 450 000 exemplaires, le magazine devient le plus fort tirage d'Europe occidentale.

Rosita Verbeeck reste à la tête du journal jusqu'en 1963 quand Marthe de Prelle[1] reprend ses fonctions. En 2018, Karen Hellemans en devient la rédactrice en chef[4].

En 1983, Femmes d'Aujourd'hui a cinquante ans, 2000 employés dont 800 en France[1]. Mais en 1988, la filiale française est liquidée[3].

En 2008, Femmes d'Aujourd'hui a été acheté par le groupe Roularta. En 2020, il se vend à 62 766 exemplaires par semaine et est en légère croissance[5].

Il tire actuellement[précision nécessaire] aux alentours de 123 000 exemplaires pour une audience moyenne de 517 000 lecteurs dont 79,6 % sont des lectrices[6].la source n'est plus valide[réf. nécessaire]

Femmes d'aujourd'hui aborde tous les aspects de la vie quotidienne. Les différents sujets traités par le magazine sont repris dans les rubriques suivantes :

  • Cuisine
  • Mode
  • Beauté
  • Maison
  • Maman
  • Loisirs
  • Santé

Bandes dessinéesModifier

Femmes d'aujourd'hui a publié de nombreuses bandes dessinées dans des pages destinées aux enfants à partir de septembre 1952[7].

C'est à la demande de l'hebdomadaire qu'Henri Vernes adapte pour la première fois Bob Morane en bande dessinée[8].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Suzanne van Rockeghem, Jeanne Verchival-Vevoort, Jacqueline Aubenas, Des femmes dans l'histoire en Belgique, depuis 1830, Bruxelles, Luc Pire, , 302 p. (ISBN 2874155233, lire en ligne), p. 140-141
  2. « Tuner Production », sur Tuner Production (consulté le ).
  3. a et b Béatrice Damian-Gaillard, Le journalisme au féminin: Assignations, inventions, stratégies, Rennes, Presses Universitaires de Renne, , 284 p. (lire en ligne)
  4. « Femmes d'Aujourd'hui », sur www.roulartamedia.be (consulté le )
  5. Le Vif, « Les hebdomadaires Femmes d'Aujourd'hui et Libelle progressent », sur Site-LeVif-FR, (consulté le )
  6. http://www.theppress.be/febelmag/fr/Magazines-membres-52/Femmes-dAujourdhui-86/
  7. Thierry Martens, « Bravo dévoré par Femmes d'Aujourd'hui », Pressibus.com (consulté le )
  8. Didier Pasamonik, « Henri Vernes : « Que quelqu’un reprenne Bob Morane ? Je n’en ai rien à foutre ! » », actuabd.com, (consulté le )
  9. Harry Morgan, « Les aventures de la souris trotti et de son chat stache », neuviemeart.citebd.org, (consulté le )
  10. Gilles Ratier, « William Vance dans Femmes d’Aujourd’hui (2ème partie) », bdzoom.com, (consulté le )
  11. Gilles Ratier, « William Vance dans Femmes d’Aujourd’hui (1ère partie) », bdzoom.com, (consulté le )

Voir aussiModifier

Liens externesModifier