Fella El Djazairia

chanteuse algérienne
Fella Ababsa
فلة الجزائرية
Surnom Fella El djazairia
Nom de naissance Fella Ababsa
Naissance (58 ans)
La Plaine Saint-Denis (France)
Activité principale Chanteuse
Genre musical Musique algérienne, Musique arabe, world music, Raï, pop
Années actives 1993 – aujourd’hui
Site officiel https://www.instagram.com/fella.soltana/

Fulla également connue sous le nom Fella El djazairia, de son vrai nom Fella Ababsa, est une chanteuse algérienne, née le en région parisienne en France.

BiographieModifier

Elle est née en 1961, issue d'une famille de chanteurs, avec un père qui chante le sahroui (saharien) algérien, Abdelhamid Ababsa [1],[2] et une sœur, Naïma Ababsa, qui chante le assimi (algérois).

À ses débuts, Fella interprète des chansons algériennes et maghrébines, puis égyptiennes et moyen-orientales[3], Connue au Maghreb comme «Soltanate Ettarab» (reine du chant arabe), elle s'est produite dans les pays du Moyen-Orient, Liban, Irak, Égypte, mais a été interdite sur le territoire égyptien suite à des démêlés avec la justice égyptienne[3]. En 2018, elle a déclaré s'arrêter.

Elle fait partie des premiers signataires de la société Emiratie Sawt el Arab ART, qui deviend Rotana par la suite. Cette coopération dura 20 ans, jusqu'à ce qu'ils arrêtèrent son contrat en 2009. Elle est ensuite sa propre manager et productrice[2]. Avec des coopérations ponctuelles avec diverses autres productions, notamment Melody, et al Anoud Productions au Liban...etc

AlbumsModifier

Albums algériens et maghrébins :

  • Afrah Fullawiya (Algerian wedding songs) 2017
  • Sidi Khaled
  • Aryass
  • Best of Fella
  • Fella chansons de mariages
  • Fella en Tunisie
  • Fella au Maroc
  • Kil Lyoum
  • Fiq ya achq zin
  • etc.

Albums arabes :

  • Tachakourat 2002
  • Oriental Magic
  • Best of khalij
  • Fella khaliji (sawt el khalij)
  • Fella sahrat tarab
  • Lama Raeto 2005
  • Ahl el maghna
  • Badr 14
  • Ya msafer lel jefa
  • Mnawar hayina
  • Fulla Remix Dances
  • etc.

Notes et référencesModifier

  1. « Fella Ababsa », Jeune Afrique, nos 2502-2511,‎ , p. 90 (lire en ligne).
  2. a et b K. Smail, « J'ai été victime d'abus de pouvoir de Moubarak et de ses fils : Fella Ababsa.Chanteuse », El Watan,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « Fella El-Djazairia lauréate du prix "Souad M'hamed" des Nations-Unies des arts pour la région MENA », HuffPost,‎ (lire en ligne)