Ouvrir le menu principal

Fanfare for the Common Man (chanson d'Emerson, Lake and Palmer)

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Fanfare for the Common Man.
Fanfare for the Common Man

Single de Emerson, Lake and Palmer
extrait de l'album Works Volume I
Face B Brain Salad Surgery
Sortie 1977
Durée 9:46 (album version)
2:54 (single version)
Genre Rock progressif, rock instrumental
Format 45 tours
Compositeur Aaron Copland - arr. Keith Emerson
Producteur Greg Lake
Label Atlantic Drapeau : États-Unis
Mute Drapeau : Royaume-Uni

Singles de Emerson, Lake and Palmer

Pistes de Works Volume I

Fanfare for the Common Man est un titre instrumental du groupe de rock progressif britannique Emerson, Lake and Palmer, tirée de l'album Works Volume I. C'est une adaptation de l'œuvre homonyme de musique classique pour cuivres et percussions, composée par Aaron Copland en 1942.

Sommaire

ContexteModifier

Emerson, Lake and Palmer avait auparavant adapté Hoedown de Copland pour leur album Trilogy en 1972. Bien qu' ELP ne créditait pas toujours la source classique d'une partie de leurs morceaux (les crédits apparaissent dans les rééditions), Copland a été attribué comme source pour Hoedown et Fanfare[1]. À la différence de Bartók et Janáček, Copland était encore en vie au moment de l'enregistrement.

Selon Keith Emerson, « ...il fallait transporter, donc je l'ai fait en premier. Je voulais improviser dans une tonalité qui était une sorte de blues. Il a fini en mi. Le reste était simple, vraiment. Vous savez, pour obtenir le son mélangé le tempo devait être changé, mais c'était du bon sens. »[2].

ProductionModifier

Greg Lake se souvient de la première fois ou ELP a joué l'adaptation : « C'était merveilleux de voir comment cela se passait : nous enregistrions à Montreux, en Suisse, en 1976, et Keith le jouait comme un morceau de musique classique. J'ai joué cette ligne de basse derrière lui et tout d'un coup il a commencé à se connecter. Puis Carl est entré et nous avons commencé à jouer. Heureusement, l'ingénieur avait une des deux pistes et c'est ce qui est sur le disque - la première fois que nous avons joué le morceau. »[3]

Dans une autre interview, Lake remarque : « Nous avons eu un son R&B très live et vraiment incroyable. Et tout est fait avec seulement un microphone. Nous n'avions pas joué ensemble depuis un bon moment avant les répétitions et autres. Fanfare était complètement coincé de haut en bas. »[4]

Un vidéo du groupe se produisant dans un Stade olympique de Montréal vide a été filmée.

MusiciensModifier

Classement hebdomadairesModifier

Classement (1977) Meilleure
position
  (UK Singles Chart) 2

RéférencesModifier

  1. (en) Steve Sullivan, Encyclopedia of Great Popular Song Recordings, vol. 3, Rowman & Littlefield, (lire en ligne), « Fanfare for the Common Man- Emerson, Lake and Palmer (written by Aaron Copland) », p. 527
  2. (en) Domenic Milano, « Keith Emerson », Contemporary Keyboard,‎ , p. 22-25
  3. (en) « Guitar World, July '93 », sur ladiesofthelake.com (consulté le 12 février 2012)
  4. (en) « Melody Maker, March 12, 1977 », sur ladiesofthelake.com

Liens externesModifier