Falisque

langue italique

Le falisque est une langue de la famille italique, pratiquée dans la région de Rome par les anciens Falisques (Falisci). Proche parente du latin, avec lequel elle constituait un groupe latino-falisque, elle a été progressivement absorbée par ce dernier avant de disparaître aux alentours de 150 av. J.-C..

CorpusModifier

Environ 355 inscriptions ont survécu, courtes pour la plupart, et datant du VIIe au IIe siècle av. J.-C.. Certaines sont écrites dans une variété d'alphabet dérivée de l'alphabet étrusque, et rédigées de droite à gauche. Une inscription dédiée à Cérès, datant de 600 av. J.-C. environ, est traditionnellement considérée comme la plus ancienne de toutes.

Caractéristiques phonétiquesModifier

Certaines caractéristiques phonétiques du falisque sont :

  1. la conservation du f dans les mots, là où en latin il sera changé en b (carefo, versus latin carebo) ;
  2. la représentation de l'initiale indo-européenne gh par f (foied, versus latin hodie) ;
  3. la palatalisation du d suivi de yod, noté i (foied de fodied, versus latin hodie) ;
  4. la chute du s final, au moins devant certains sons (cra, versus latin cras) ;
  5. la conservation des labio-vélaires (cuando = latin quando, versus ombrien pan(n)u) ;
  6. l’assimilation de certaines consonnes finales avec la consonne initiale du mot suivant (pretod de zenatuo sententiad[1], versus latin praetor de senatus sententia, avec zenatuo pour senatuos, forme archaïque du génitif).

Notes et référencesModifier

  1. R. S. Conway, Italic Dialects, p. 312.

Voir aussiModifier