Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fabiano.
Fabien Fabiano
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Formation

Fabien Fabiano, ou Fabiano, pseudonyme de Marie Jules Coup dit « de Fréjac », est un peintre, illustrateur et caricaturiste français, né le à Lamballe (Côtes-d'Armor), et mort en à Paris.

BiographieModifier

Descendant d'une famille de marins bretons[1], Fabiano était peu destiné à devenir un peintre de la femme. « Mais je touche quand même à la marine », expliquera-t-il, « en ce sens que dans ma famille, c'est moi qui ai fait naufrage en faisant du dessin »[réf. nécessaire]. Autocritique de peu de fondement puisque Fabien Fabiano connut entre les deux guerres un certain succès : Gaston Derys le comparait à Daumier et à Gavarni[réf. nécessaire], André Thérive le qualifiait de « peintre sérieux de frivolités, comme le furent Fragonard et Lancret »[réf. nécessaire].

Enfant, il passe ses vacances dans le petit port de Dahouët, poursuit ses études au Collège de Saint-Servan, puis fait son service militaire à Saint-Malo. En 1900, il s'installe à Paris où il suit les cours de l'atelier préparatoire de l'École des beaux-arts. Il fréquente l'Académie Colarossi et prend des cours dans la classe d'Alfons Mucha. Mais c'est en tant que dessinateur humoristique qu'il se fait d'abord remarquer.

Il a publié dans divers périodiques : La Vie parisienne, Le Rire, Fantasio, Journal amusant, Nos loisirs, Life, New York Tribune, Match, France-Soir, etc.

Une relative aisance matérielle lui permet alors de s'échapper de Montmartre et de rechercher ses modèles en Orient, à Tahiti et dans les Amériques.

PublicationModifier

  • Fabien Fabiano, Mes Modèles, Paris, chez l'auteur, 1951.

Notes et référencesModifier

  1. Son trisaïeul était corsaire, son grand-père commandait le Cap-hornier Le Grand Pacifique[réf. nécessaire].

AnnexesModifier