Ouvrir le menu principal

Fabien Camus

joueur tunisien de football
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camus.

Fabien Camus
Image illustrative de l’article Fabien Camus
Fabien Camus portant les couleurs du KRC Genk en 2013
Biographie
Nom Fabien Bachir Camus
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance (34 ans)
Lieu Arles (France)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 2003-
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : France AC Arles
2000-2002 Drapeau : France Montpellier HSC
2002-2003 Drapeau : France Olympique de Marseille
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2003-2005Drapeau : France Olympique de Marseille002 0(0)
2005-2009Drapeau : Belgique Charleroi SC106 (13)
2009-2015Drapeau : Belgique KRC Genk135 (14)
2012-2013 Drapeau : France ES Troyes AC040 (11)
2014-2015 Drapeau : France Évian Thonon Gaillard022 0(1)
2015-2016Drapeau : France ES Troyes AC037 0(6)
2016-2017Drapeau : Belgique Royal Antwerp FC019 0(6)
2018Drapeau : Belgique KV Malines005 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009-2015Drapeau : Tunisie Tunisie003 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 24 octobre 2018

Fabien Camus, né le à Arles, est un footballeur international tunisien[1] qui est également de nationalité française. Il joue au poste de milieu offensif.

BiographieModifier

L'Arlésien rejoint le Montpellier HSC à l'âge de quinze ans[2]. Deux ans plus tard, il est recruté par l'Olympique de Marseille où il évolue durant trois saisons parmi les moins de 19 ans et en équipe réserve en CFA[2]. Il fait également deux apparitions avec l'équipe première en Ligue 1.

En fin de contrat, en 2005, il rejoint le Royal Charleroi Sporting Club pour bénéficier de plus de temps de jeu[2]. Après une saison 2005-2006 correcte, il réalise une bonne saison 2006-2007 au point d'attirer l'attention des dirigeants de l'AS Monaco et du RC Lens[3] ; le FC Steaua Bucarest propose cinq millions d'euros pour le transférer[4] mais il refuse d'y aller[2]. Le 22 juin 2009, il s'engage avec le KRC Genk. Avec le club belge, Fabien Camus devient champion de Belgique en 2011 et dispute pour la première fois de sa carrière la Ligue des champions, lors de la saison 2011-2012[5]. Le 30 août 2012, il signe un contrat de prêt avec l'ES Troyes AC, enregistrant sa première titularisation le 15 août face au LOSC Lille au stade de l'Aube.

Le 22 juin 2014, il signe un contrat de prêt, avec option d'achat, avec l'Évian Thonon Gaillard FC pour la saison 2014-2015. Après une saison décevante — seulement huit titularisations en Ligue 1 — et n'entrant plus dans les plans de Pascal Dupraz à partir de février 2015, il fait son retour à l'ESTAC, libéré par Genk, où il paraphe un contrat de deux ans[6].

À la fin de la saison 2017-2018, son club du KV Malines est rétrogradé et libère le joueur, qui prend alors sa retraite pour apprendre le métier d'agent de joueur auprès de Mogi Bayat.

Le 24 octobre 2018, il est arrêté dans le cadre d'un scandale touchant le football belge et dont l'un des acteurs majeurs est son mentor[7]. Il est libéré sous caution le 7 novembre par le juge d'instruction suite à l'audition du footballeur Anthony Limbombe qui aurait blanchi totalement Fabien Camus[8].

Il compte trois sélections avec l'équipe de Tunisie de football.

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

  1. « Fabien Camus et Houcine Nater obtiennent la nationalité tunisienne », sur mosaiquefm.net,
  2. a b c et d Khaled Karouri, « Entretien avec... Fabien Camus : « Difficile pour les jeunes de percer à Marseille » », sur footmercato.net,
  3. Christophe Mallet, « FOOT/Estac/Le parcours atypique de Fabien Camus », sur lest-eclair.fr,
  4. Alexis Billebault, « Camus, « complétement troyen » », sur lequipe.fr,
  5. Amayes Brahmi, « Fabien Camus : « Je suis un homme de défis » », sur sharkfoot.fr,
  6. « [Journal des transferts] Fabien Camus à l’ESTAC Troyes ! », sur tunisie-foot.com (consulté le 17 août 2015)
  7. « Footbelgate : Fabien Camus aurait servi de porte valise à Mogi Bayat », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2018)
  8. « Suspicion de fraude dans le milieu du football: Fabien Camus libéré sous caution », sur rtbf.be, (consulté le 7 novembre 2018)

Liens externesModifier