Mogi Bayat

homme d'affaires iranien et directeur sportif du FC Nantes
Mogi Bayat
Mogi Bayat - Sporting Charleroi.JPG
Mogi Bayat en 2005.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (48 ans)
TéhéranVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités

Arnaud Bayat dit Mogi Bayat, né le à Téhéran, est un homme d'affaires franco-iranien[1], dirigeant du FC Nantes et agent de footballeurs principalement actif en Belgique[2].

BiographieModifier

En 2003, Mogi Bayat est nommé directeur général du Sporting de Charleroi, dont son oncle Abbas Bayat est alors le président, et contribue avec son frère Mehdi à ramener l'équipe parmi les meilleures du championnat belge[3]. Il quitte le club en 2010 et devient agent de joueurs. Au fil des années, il s'impose comme l'agent le plus influent du football belge[2],[4].

Le , il est interpellé avec une vingtaine d'autres personnes dans le cadre d'une enquête sur de possibles faits d'organisation criminelle, de blanchiment d'argent et de corruption[1], dans le cadre d'une affaire importante touchant tout le football professionnel belge (Footbelgate)[5]. Selon le quotidien Le Soir, il aurait offert des montres de luxe frauduleusement dédouanées comme cadeaux d'affaires afin de manipuler le transfert de plusieurs joueurs[6].

RéférencesModifier

  1. a et b « Mogi Bayat, l'araignée du football belge », L'écho, 10 octobre 2018
  2. a et b « Mogi Bayat, l'agent le plus influent du championnat belge », 7 sur 7, 10 octobre 2018
  3. « Mais qui est donc Mogi Bayat ? », RTBF, 10 octobre 2018
  4. « Mogi Bayat: quatre transferts pour quatre millions en un jour », DH Net, 4 janvier 2018
  5. Clément Guillou, « Corruption : les petits arrangements du football belge », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. « Fraudes dans le foot belge: Mogi Bayat aurait offert des montres de luxe comme cadeaux d’affaires », Le Soir, 11 octobre 2018