Fédération sportive réunionnaise

La Fédération sportive réunionnaise était une fédération sportive de l'île de La Réunion, laquelle était alors une colonie française dans le sud-ouest de l'océan Indien. Fondée le , elle eut en charge le développement du sport à La Réunion jusqu'à 1941, quand entra en vigueur la charte des Sports édictée par le régime de Vichy[1]. Dotée d'un organe officiel au cours de ses premières années de fonctionnement, le journal Sporting, elle fut présidée par Jean Chatel, le maire de Saint-Denis, entre 1933 et 1937, année qui vit son remplacement par Léopold Rambaud, bientôt suivi par Louis Salaun de K/Marcal en 1941[1].

RéférencesModifier

  1. a et b Sport colonial, André Jean Benoît, Éditions L'Harmattan, Paris, 1996(ISBN 978-2-7384-4094-5).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier