Ouvrir le menu principal

Fédération des jeunes verts européens

Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Fédération des Jeunes Verts Européens
(en) Federation of Young European Greens
Image illustrative de l’article Fédération des jeunes verts européens
Logotype officiel.
Présentation
Porte-paroles Zuzana Pavelkova Drapeau de la République tchèque
Katri Ylinen Drapeau de la Finlande
Fondation
Siège 31 Rue Wiertz
1050 Bruxelles, Belgique
Secrétaire général Teo Comet Drapeau de la Finlande
Trésorier Antoine Tifine Drapeau de la France
Idéologie Écologie politique
Altermondialisme
Écologisme
Fédéralisme européen
Affiliation européenne Parti vert européen
Affiliation internationale Jeunes verts mondiaux
Couleurs Vert
Site web www.fyeg.org

La Fédération des Jeunes Verts Européens (FYEG : Federation of Young European Greens), fondée en 1988 à Strasbourg sous le nom initial de "Fédération des jeunes écologistes européens" (FJEE), regroupe les jeunes Européens de partis et mouvements écologistes. Le but de la Fédération est de défendre, à l’échelle européenne, la justice environnementale et sociale. La FYEG est, depuis 2007, la branche jeune du Parti vert européen.

Sommaire

HistoireModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

C'est sous l'impulsion des Verts français et notamment de Gérard Onesta que va naître l'idée de créer un mouvement de jeunesse écologiste, mais l'idée peine à avancer, faute de moyens financiers. Au printemps 1988, des jeunes verts (français, belges, luxembourgeois et allemands) se réunissent à Strasbourg et créent la "Fédération des jeunes écologistes européens", avec l'idée de donner un porte-voix à la jeunesse. La dimension européenne de l'organisation leur permit notamment de bénéficier de soutiens du Conseil de l'Europe et d'organiser régulièrement des ateliers estivaux.

C'est seulement quelques années plus tard, entre 1996 et 1997, que la FYEG prit un tournant important, choisit notamment son logo et accueillit son premier employé, en temps partiel puis à plein temps à partir de 2002.

En 2002, lors d'une rencontre de la FYEG à Belgrade, naît l'idée d'une organisation spécifique, capable de répondre aux besoins des organisations des pays de l'Est. En décembre est créé le CDN (en) (Central and Development Network for Eastern Europe), Réseau de Coopération et de Développement pour l'Europe de l'Est.

La FYEG se politise de plus en plus et renforce ces liens, notamment avec le Parti vert européen et le Forum Européen de la Jeunesse jusqu'à ce qu'en 2007, elle devienne officiellement le mouvement de jeunesse du Parti Vert Européen et dispose à ce titre d'un droit de vote dans ces différentes instances.

Lors de la campagne pour les élections européennes de 2009, la FYEG lance une campagne interne afin de promouvoir l'élection de jeunes députés européens puis une campagne commune à ses différentes organisations. Trois députés de moins de 30 ans sont élus : Jan Philipp Albrecht[1], Ska Keller[2] et Karima Delli[3] qui figurent alors parmi les plus jeunes députés de l'hémicycle européen.

FonctionnementModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La FYEG compte aujourd’hui 33 organisations membres de part et d’autre de l’Europe, de la Géorgie à la Norvège en passant par l’Espagne ou la Biélorussie. Ces organisations varient selon leur taille, comptant de quelques dizaines à plusieurs milliers de membres. Ces organisations sont soit les associations de jeunesse proches des partis écologistes, soit des mouvements de jeunesse environnementaux non-gouvernementaux (ONG).

Chaque année, l’Assemblée Générale de la FYEG est le moment où les organisations membres, par l’intermédiaire de leurs délégués, décident d’une politique et d’une stratégie et élisent un Comité Exécutif de huit membres, paritaire, chargé de coordonner les activités de la Fédération.

La FYEG organise en effet des forums, conférences et camps d'été dans différents pays européens, auxquels les adhérents des organisations membres peuvent participer. La FYEG organise aussi des campagnes thématiques sur des sujets politiques importants (énergie, changement climatique, diversité culturelle…) et agit comme un lobby auprès d'autres instances européennes.

Elle est membre du Forum Européen de la Jeunesse.

Personnalités notablesModifier

  • Ska Keller, porte-parole de 2005 à 2007, député européenne depuis 2009, co-présidente du groupe des Verts-ALE depuis 2016.
  • Ernest Urtasun, porte parole de 2005 à 2007, député européen depuis 2014.
  • Terry Reintke, porte-parole de 2011 à 2013, députée européenne depuis 2014.
  • Michael Bloss, porte-parole de 2013 à 2015, député européen depuis 2019
  • Kim Van Sparrentak, porte-parole de 2017 à 2018, députée européenne depuis 2019


Notes et référencesModifier

  1. (en) « 7th parliamentary term | Jan Philipp ALBRECHT | MEPs | European Parliament », sur www.europarl.europa.eu (consulté le 30 mai 2019)
  2. « Accueil | Ska KELLER | Députés | Parlement européen », sur www.europarl.europa.eu (consulté le 30 mai 2019)
  3. « Accueil | Karima DELLI | Députés | Parlement européen », sur www.europarl.europa.eu (consulté le 30 mai 2019)

Voir aussiModifier