Eva Crane

Eva Crane, née le et morte le , était une chercheuse et autrice sur le sujet des abeilles et de l'apiculture. Mathématicienne de formation, elle changea de domaine pour s'occuper des abeilles et consacra des décennies à effectuer des recherches sur les abeilles, voyageant à travers le monde, dans plus de 60 pays, souvent dans des conditions assez rudimentaires [1].

Eva Crane
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
SloughVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Biographie et CarrièreModifier

Née Ethel Eva Widdowson à Londres, elle obtint un doctorat en physique nucléaire en 1941 et dispensa des cours de physique à l'Université de Sheffield. En 1942, elle épousa James Crane, un agent de change, réserviste dans la Marine britannique.

Elle commença à s'intéresser aux abeilles lorsqu'elle et son mari se virent offrir une ruche en cadeau de mariage; l'heureux donateur ayant espéré que cela compléterait leur ration de sucre limitée en ces temps de guerre [2].

Eva Crane écrivit plus de 180 articles et livres, pour beaucoup elle était déjà septuagénaire ou octogénaire [2]. Pour le livre de 1975, Honey: A Comprehensive Survey auquel elle contribua et écrivit plusieurs chapitres importants, elle avait affirmé à l'éditeur Heinemann Press, combien un livre sur le sujet était indispensable. Bien qu'il soit épuisé, cet ouvrage reste une référence en la matière. Les livres A Book of Honey, publié en 1980 et Archeology of Beekeeping, sorti en 1983, reflètent son intérêt pour la nutrition et l'histoire de l'apiculture.

Ses écrits se retrouvent dans deux imposants tomes encyclopédiques : Bees and beekeeping science : science, practice and world resources (1990, 614 pages) et The World History of Beekeeping and Honey Hunting (1999, 682 pages). Ils rassemblent le savoir et l'expérience de toute une vie et sont considérés comme des ouvrages fondamentaux dans le milieu apicole [2]. Tout en écrivant de nombreux livres et articles, Eva Crane participa à la création d'une bibliothèque spécialisée en apiculture qui détenait de nombreux ouvrages concernant les abeilles et l'apiculture et transformait le petit journal intitulé Bee World, fondé en 1919 par Ahmed Zaki Abu Shadi, en magazine scientifique de renom. Elle mourut à l'âge de 95 ans à Slough, Royaume-Uni.

Le New York Times rapporta que la « Dr Crane avait écrit quelques-uns des livres les plus importants sur les abeilles et l'apiculture » et nota que « sa sœur aînée, Elsie Widdowson, qui n'est jamais partie à la retraite non plus, aida à révolutionner le monde de la nutrition, en montrant une énergie similaire pour suivre des phoques sur la banquise afin de pouvoir étudier leurs habitudes alimentaires »[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Douglas Martin, « Eva Crane, English Expert on World’s Bees, Dies at 95 », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a b et c « Eva Crane - Obituaries, News - The Independent » (version du 5 septembre 2008 sur l'Internet Archive),

Liens externesModifier