Eurypyle (fils de Télèphe)

(Redirigé depuis Eurypyle fils de Télèphe)

Eurypyle
Eurypyle abattu par Néoptolème, amphore à figures noires du Peintre d'Antiménès, v. 510 av. J.-C., Martin-von-Wagner-Museum (L 309)
Eurypyle abattu par Néoptolème, amphore à figures noires du Peintre d'Antiménès, v. 510 av. J.-C., Martin-von-Wagner-Museum (L 309)

Sexe Masculin
Espèce Humaine
Caractéristique char de guerre
Famille Télèphe (père), Grynos (fils)

Dans la mythologie grecque, Eurypyle (en grec ancien Εὐρύπυλος / Eurúpulos), fils de Télèphe et d'Astyoché, est un combattant troyen dans la guerre de Troie.

MytheModifier

Télèphe avait promis, au moment de sa guérison, que ni lui ni ses descendants ne combattraient contre les Grecs ; mais Astyoché, la sœur de Priam et mère d'Eurypyle, se laissa persuader d'envoyer son fils à Troie. Elle avait été corrompue par un présent. On lui avait donné le plan de la vigne d'or que Zeus avait autrefois offerte à Ganymède. Eurypyle y arriva donc à la tête de troupes mysiennes[1]. Il y tua Pénélée[2],[3], Machaon[4] et Nirée[5] mais fut tué par Néoptolème[1],[6],[7]. Eurypyle est le père de Grynos.

NotesModifier

  1. a et b (en) Petite Iliade [détail des éditions] [lire en ligne], arg. 3.
  2. Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], IX, 5, 15.
  3. Dictys de Crète, Éphéméride de la guerre de Troie [détail des éditions] [lire en ligne], II, 17.
  4. Petite Iliade, fr. 30 PEG (= 7 West). Ce fragment est préservé par Pausanias en III, 26, 9.
  5. Quintus de Smyrne, Suite d'Homère [détail des éditions] [lire en ligne] (VI).
  6. Homère, Odyssée [détail des éditions] [lire en ligne], XI, 519.
  7. Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne], CXII et CXIII.

BibliographieModifier

  • Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Grands dictionnaires », (1re éd. 1951) (ISBN 2-13-050359-4), p. 153 no 4  .