Eugenia Bonetti

Eugenia Bonetti
Nigel Baker and Eugenia Bonetti.jpg
Eugenia Bonetti et le diplomate britannique Nigel Baker (en).
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activité
Autres informations
Religion
Distinction

Sœur Eugenia Bonetti, née en 1939 à Bubbiano, est une religieuse italienne de l'ordre de la Consolata. Elle est connue pour son action humanitaire en faveur des femmes exploitées sexuellement.

BiographieModifier

Eugenia Bonetti naît en 1939 dans une famille nombreuse de la province de Milan : elle est la dernière de cinq filles et un garçon[1].

Action caritativeModifier

À partir de 1991, elle rentre en Italie et travaille pour Caritas, dans les centres d'écoute et d'accueil, notamment auprès des femmes nigérianes victimes des réseaux de proxénétisme. À partir de 2000, elle travaille au sein du bureau « traite des femmes et des mineures » de l’Union des supérieures majeures d’Italie[2].

Elle est également présidente de l'association Slaves no more[3].

ReconnaissanceModifier

En 2004, le National Underground Railroad Freedom Center (en) lui décerne le Trafficking in Persons Hero Award[4]

Le 9 mars 2007, elle reçoit le Prix international de la femme de courage[5], et le 16 octobre 2013, le Prix du citoyen européen pour son action contre la traite des êtres humains[2],[6].

En 2019, le pape François lui demande d'écrire les méditations lues durant le chemin de croix du Vendredi saint qui se déroule au Colisée[7],[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Sister Eugenia Bonetti », sur http://rfkcenter.org/, Centre Robert F. Kennedy pour la Justice et les droits de l'Homme (en) (consulté le ).
  2. a et b David Gallent, « Sœur Eugenia Bonetti, lauréate du prix du citoyen européen », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne).
  3. a et b Anita Bourdin, « Vendredi Saint : sœur Eugenia écrit les méditations du Chemin de croix du Colisée », Zenit,‎ (lire en ligne).
  4. (en) « Sr. Eugenia Bonetti », National Underground Railroad Freedom Center (en) (consulté le ).
  5. (en) « Sister Eugenia Bonetti elected “Woman of Courage” for outstanding efforts to combat trafficking in persons », Agence Fides,‎ (lire en ligne).
  6. David Gallent, « Sœur Eugenia Bonetti, Prix de la Citoyenneté européenne », Radio Vatican,‎ (lire en ligne).
  7. Claire Lesegretain, « Sœur Eugenia Bonetti rédigera le chemin de croix du Vatican », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne).

Liens externesModifier