Eugène Pluchart

peintre et photographe franco-russe
Eugène Pluchart
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Après Voir et modifier les données sur Wikidata
DresdeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Père
Fratrie
Autres informations
Genre artistique

Eugène Pluchart (en alphabet cyrillique russe : Евгений Александрович Плюшар, Evgueni Alexandrovitch Pliouchar), né en 1809 à Saint-Pétersbourg et mort en 1880 à Dresde, est un peintre franco-russe, membre de l'académie impériale des beaux-arts[1].

BiographieModifier

Eugène Pluchart est le fils de l'imprimeur français Pierre-Paul-Alexandre-Joseph Pluchart (Valenciennes 1777 - Honfleur 1827) qui s'est installé en Russie en 1805, et de son épouse allemande née Sophie Wagner (1782-1857) ; et le frère cadet de l'éditeur Adolphe Pluchart (1806-1865).

Il étudie en 1825 la peinture à l'école des beaux-arts de Paris (auprès de Louis Hersent), puis fait un voyage d'études en Italie. Entre et 1832, il étudie à l'académie des beaux-arts de Munich, puis il retourne en Russie. Il habite de 1840 à 1842 à Moscou où il est professeur à l'institut noble de Moscou, avant de retourner à Saint-Pétersbourg. Il est l'auteur de plusieurs fresques à la cathédrale Saint-Isaac de Saint-Pétersbourg construite par Montferrand, et de nombreux portraits de personnalités de l'époque, comme Pauline Viardot, la sœur de Pouchkine, Olga Pavlichtcheva, ou l'architecte Auguste de Montferrand.

Il reçoit le titre d'« académicien nommé » en 1836 pour son tableau Odalisque, puis d'« académicien de l'académie impériale des beaux-arts » pour une série de portraits en 1839 dont celui du musicien Karol Lipiński[2]. Il ouvre un atelier photographique dans les années 1850 à Saint-Pétersbourg. Il quitte la Russie en 1860 ou 1862 pour s'installer à Dresde en Saxe.

IllustrationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Dussieu, op. cit.
  2. (ru) Справочник Императорской Академии художеств (Annuaire des artistes de l'académie impériale des beaux-arts), 1915, p. 154.

BibliographieModifier

  • (ru) S. N. Kondakov, Юбилейный справочник Императорской Академии художеств. 1764-1914 (Annuaire jubilaire de l'académie impériale des beaux-arts. 1764-1914, lire en ligne, Saint-Pétersbourg, éd. Golicke et Viborg, 1915, tome II, p. 154, 459 pages
  • (de) Georg Kaspar Nagler, Neues allgemeines Künstler-Lexicon; oder Nachrichten von dem Leben und den Werken der Maler, Bildhauer, Baumeister, Kupferstecher etc., vol. 11, Fleischmann, Munich, 1841, p. 422 (lire en ligne).
  • Louis Dussieu, Les Artistes français à l’étranger. Paris/Lyon 1876, pp. 431-432 (lire en ligne).

Liens externesModifier