Eucalyptus camaldulensis

Le Gommier de Camaldoli ou Gommier des rivières ou Gommier rouge (Eucalyptus camaldulensis) est une espèce d'arbre du genre Eucalyptus que l'on trouve dans de nombreuses parties du monde mais qui est originaire d'Australie où il est largement répandu au bord des rivières de l'intérieur du pays. Il tire son nom latin du hameau de Camaldoli près de Naples, lieu où il a été décrit pour la première fois.

C'est un arbre familier du bord de nombreuses rivières australiennes. L'arbre fournit une ombre bienvenue lors des fortes chaleurs rencontrées dans le centre de l'Australie et joue un rôle important dans la stabilisation des rives en fixant le sol et limitant l'érosion.

DescriptionModifier

 
Greenough
 
Eucalyptus camaldulensis, Edward River, Nouvelle Galles du Sud

Il a une hauteur d'une vingtaine de mètres mais il peut aller jusqu'à 45 m. Son écorce, épaisse (3 cm), légère, est tachetée de rouge, de gris, de vert et de blanc.

Il fleurit de janvier à juin en zone tropicale.

Il est communéùent appelé le « faiseur de veuves » car comme l'orme il a la capacité de perdre ses branches (auto élagage).

Une variété particulière : le "Greenough" a une croissance inhabituelle, en poussant à l'horizontale dès qu'il a atteint une hauteur d'environ 2 m.

ÉcologieModifier

Les troncs de Gommiers rouges tombés dans les rivières comme la Murray jouent un rôle important dans l'équilibre écologique en servant d'abri et de nourriture aux poissons comme la morue de Murray (Maccullochella peelii peelii). Malheureusement, la plupart des troncs sont retirés de la rivière ce qui ne permet pas le développement des poissons.

CultureModifier

Les graines fraîches ou conservées au froid et au sec de "E. camaldulensis" germent facilement. La jeune plante devient très rapidement résistante à la sècheresse même dans les tubes de culture. Elle peut faire un excellent bonsaï et pourra repartir facilement aussi bien du pied que par ses bourgeons dormants si les conditions changent.

C'est un des eucalyptus les plus cultivés au monde (5000 km² de plantation en 1980), aussi bien dans des régions tropicales que des régions tempérées douces (climat méditerranéen ou subtropical). On le trouve dans les pays suivant : Argentine, Brésil, Burkina Faso, Cameroun, Égypte, Espagne, Italie, Kenya, Maroc, Nigeria, Pakistan, Sénégal, Sierra Leone, Sri Lanka, Soudan, Tanzanie, Uruguay, États-Unis (Arizona et Californie) et Zimbabwe.

UtilisationModifier

 
Un gommier des rivières vieux de 700 ans, en Nouvelle-Galles-du-Sud
 
Bois de gommier rouge

Le gommier rouge doit son nom à son bois d'un rouge brillant, qui peut aller d'un rose pâle à un rouge très foncé, presque noir, selon l'âge du bois et les conditions climatiques. Il est assez cassant et noueux ce qui le rend difficile à travailler. Il est utilisé traditionnellement pour faire des piquets, des clôtures ou des traverses. Il commence à être utilisé en ébénisterie d'art pour sa couleur et ses nervures contournées. Il faut faire très attention à la sélection des bois car il est très sensible aux variations d'humidité de l'air. Dense (environ 900 kg/m³), il est assez dur, il se taille et se polit bien. C'est un bois apprécié des ébénistes lorsqu'il est vieux et bien sec.

C'est aussi un bois de chauffage très apprécié. Il est utilisé pour faire du charbon de bois que l'on emploie dans les aciéries brésiliennes. Il est aussi utilisé au Brésil dans la fabrication des ruches.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Ressources relatives au vivant (pour Eucalyptus camaldulensis)  :