Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ester (homonymie).

Ester
Ester (technopole)
La coupole d'Ester.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Haute-Vienne
Ville Limoges
Étapes d’urbanisation création en 1993
Géographie
Coordonnées 45° 51′ 35″ nord, 1° 17′ 22″ est
Altitude 340 m
Transport
Bus STCL 101830
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ester

Géolocalisation sur la carte : Limoges

Voir sur la carte administrative de Limoges
City locator 14.svg
Ester
Liens
Site web www.ester-technopole.org/

Ester est à la fois un quartier et un technopole français situé sur la commune de Limoges (Haute-Vienne), au nord-est de la ville, près de la limite communale du Palais-sur-Vienne, tout près du quartier de Beaubreuil.

Acronyme de Espace Scientifique et Technologique d’Échanges et de Recherche, le site technopolitain se compose d'un bâtiment central (la « coupole d'Ester ») et d'un parc technologique.

Le parc technologique s'étend sur environ 210 hectares, et le quartier englobe en plus de la technopole en tant que telle, une zone tertiaire, des bâtiments publics et universitaires et des espaces verts et boisés.

GéographieModifier

SituationModifier

Le site se trouve au sud du quartier de Beaubreuil, au bord de l'autoroute A20, à proximité du Zénith de Limoges, bordé à l'est par le bois de Juillac qui la sépare de la commune du Palais-sur-Vienne, à 4,5 km au nord-est du centre-ville.

TransportsModifier

Ester est desservi par les bus de la ligne 10 du réseau de bus de la STCL et par les sorties 30 et 31 de l'autoroute A20.

HistoireModifier

Lancé en 1988, le projet de technopôle s'articule autour de quatre compétences : céramique, biotechnologies ; électronique ; optique et micro-ondes ; mécatronique[1]. Inauguré en 1993, le bâtiment central est l'œuvre d'Yves Bayard et Jacques Charon, et labellisé Patrimoine du XXe siècle[2].

En 2005, le technopôle bénéficie de la labellisation de deux de ses projets en pôle de compétitivité : Elopsys, spécialisé dans les domaines des réseaux et des transmissions sur des technologies sans fil, la fibre optique et les instruments d’imagerie, et le Pôle européen de la céramique, spécialisé dans la recherche sur la céramique industrielle[1],appelés l'ALPHA - Route des Lasers & des Hyperfréquences® et le Pôle Européen de la Céramique. Compte tenu du développement de ces activités, les compétences originelles du technopôle sont refondées et redéfinies en 2006 : céramiques ; matériaux et traitements de surface ; électronique, optique et télécommunications ; biotechnologies santé ; eau et environnement ; ingénierie[1].

Le site accueille l'École nationale supérieure d'ingénieurs de Limoges, et depuis 2010 l'École nationale supérieure de céramique industrielle, toutes deux composantes de l'Université de Limoges. Qui depuis se sont fusionnées pour faire l'École d'ingénieurs ENSIL-ENSCI

La technopoleModifier

Ester a une superficie de 210 ha avec une surface de 6 600 m2 sous la coupole, dont 4 120 m2 de bureaux et 1 410 m2 d'ateliers. En 2013, il accueillait 113 entreprises, 1 933 emplois, 894 étudiants et six laboratoires de recherche[3]. Les chiffres 2019 donnent 187 raisons sociales dont 133 entreprises pour 2 784 emplois[4].


Les entreprises se répartissent comme suit selon les compétences redéfinies de 2006[5] :

  • ingénierie (41 %) ;
  • télécommunications et électronique (18 %) ;
  • matériaux céramiques et traitements de surface (14 %) ;
  • eau et environnement (11 %) ;
  • biotechnologies et santé (5 %) ;
  • autres (11 %).

Le technopôle abrite en outre quatre centres de transfert de technologie[1]:

> CTTC (céramique)

> CITRA (traitements et revêtements de surface)

> CISTEME (électronique)

> ODESSOL (eau)

ESTER technopole bénéficie de trois laboratoires publics qui sont:

> XLIM SYSTEMES - RF équipe Antennes & Signaux

> IRCER (Institut de Recherche sur les Céramiques)

> PEREINE (eau, sol et environnement)

C'est sur le site du technopôle qu'est organisé chaque année le Festival international de webdesign (WIF)[6].

Le Rallye du Limousin et le Grand Prix de Limoges Classic s'y déroulent désormais (pour des raisons de contraintes de sécurité liées à un circuit en ville ajoutées aux nuisances sonores) alors qu'auparavant elles avaient lieu autour du Champ de Juillet.


RéférencesModifier

  1. a b c et d Ester Technopole - L'histoire d'Ester
  2. « Ester technopole - bâtiment central, 1993 » ; Inventaire du patrimoine XXe siècle, Ministère de la culture et de la communication.
  3. « ESTER, à quoi ça sert ? », Les Brèves d'ESTER, (consulté le 30 avril 2016), p. 4-5.
  4. « Les chiffres clés 2015 », (consulté le 17 août 2017).
  5. Ester Technopole - Chiffres clés 2011
  6. Webdesign International Festival

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier