Ouvrir le menu principal
Esi Edugyan
Esi Edugyan - EMWF 2018 - DanH-7118 (cropped).jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Steven Price (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web
Distinctions
Prix Giller ( et )
Prix Anisfield-Wolf ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Half-Blood Blues (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Esi Edugyan (née en 1978) est une romancière canadienne[1].

Sommaire

BiographieModifier

Née et élevée à Calgary dans l'Alberta, de parents originaire du Ghana[1], Edugyan étudie la création littéraire à l'université de Victoria, où elle est encadrée par Jack Hodgins. Elle obtient sa maîtrise au séminaire d'écriture John Hopkins[2]. Son premier roman, The Second Life of Samuel Tyne est publié en 2004 et est finaliste du prix du patrimoine Hurston-Wright en 2005[3].

Malgré des critiques favorables pour son premier roman, Edugyan a des difficultés à trouver un éditeur pour son deuxième manuscrit[1]. Elle passe quelque temps en tant qu'écrivain en résidence à Stuttgart en Allemagne, où elle abandonne son manuscrit invendu et écrit un nouveau roman, 3 minutes 33 secondes, à propos de musiciens de jazz dans l'Europe de la Seconde Guerre mondiale, où l'un d'entre eux est enlevé par les nazis comme un bâtard de Rhénanie[1]. Elle mettra trois ans pour l'écrire[4].

Publié en 2011, 3 minutes 3 secondes est annoncé comme un candidat en lice pour le Prix Booker[5], le Prix Giller[6], le Rogers Writers' Trust Fiction Prize[7] et le prix du Gouverneur général pour la fiction de langue anglaise[8]. Edugyan est la seule canadienne, avec Patrick deWitt, à faire partie des quatre listes en 2011[9].

Le , elle remporte le Prix Giller pour 3 minutes 33 secondes[10],[11]. De nouveau aux côtés de deWitt, 3 minutes 33 secondes est en lice pour l'édition 2012 du Prix Walter Scott de la fiction historique[12]. En avril 2012, elle gagne le Prix Anisfield-Wolf[13].

En 2014, elle publie son premier essai, Dreaming of Elsewhere: Observations on Home aux éditions de l'université de l'Alberta[14]. En 2016, Edugyan est en résidence à l'Université Athabasca à Edmonton, en Alberta.

Son troisième roman, Washington Black, est publié en 2018[15]. En juillet 2018, il est nominé pour le prix Booker[16],[17]. Prix Giller 2018.

Parmi ses inspirations, elle cite Léon Tolstoï et Alice Munro[4].

Vie personnelleModifier

Edugyan vit à Victoria en Colombie-Britannique, et est mariée au romancier et poète Steven Price, qu'elle a rencontré lorsqu'ils étaient tous les deux étudiants à l'université de Victoria[1]. Son premier enfant naît en août 2011[18].

ŒuvresModifier

  • The Seconde Life of Samuel Tyne (2004)
  • Half-Blood Blues (2011)
    Publié en français sous le titre 3 minutes 33 secondes, traduit par Michelle Herpe-Voslinsky, Paris, Liana Levi coll. « Littérature étrangère », 2013 ; réédition Paris, Liana Levi, coll. « Piccolo » no 107, 2014 (ISBN 9782867467288)
  • Dreaming of Elsewhere: Observations on Home (2014)
  • Washington Black (2018) Publié en français (avril 2019) sous le même titre, traduit par Michelle Herpe-Volinsky, Paris, Liana Levi. (ISBN 9791034901371)

RéférencesModifier

  1. a b c d et e Donna Bailey Nurse, "Writing the blues". Quill & Quire, juillet 2011.
  2. John Threlfall, "Writing grad Esi Edugyan makes shortlist trifecta", Fine Arts, University of Victoria, 4 octobre 2011.
  3. "Esi Edugyan: History, Culture, and Belonging", The Douglas Review, 1er mai 2017.
  4. a et b « 3 minutes 33 secondes », sur www.lianalevi.fr (consulté le 27 juillet 2018)
  5. "Two Canadians Shortlisted for Man Booker". The Mark, 6 septembre 2011.
  6. John Barber, "Generation Giller: New young writers dominate Canada's richest fiction prize",The Globe and Mail, 4 octobre 2011.
  7. John, Barber, "Booker nominees Edugyan, deWitt make shortlist for Writers' Trust prize",The Globe and Mail, 28 septembre 2011.
  8. Greg Quill, "Edugyan, deWitt contemplate 'an embarrassment of riches'". Toronto Star, 11 octobre 2011.
  9. John Barber, "Edugyan and deWitt add GGs to long list of nominations", The Globe and Mail, 11 octobre 2011.
  10. "Esi Edugyan wins the Giller Prize". CBC News, 8 novembre 2011.
  11. John Barber, "Author Esi Edugyan takes home the Giller Prize", The Globe and Mail, 8 novembre 2011.
  12. "Edugyan and deWitt face off in yet another literary contest", The Globe and Mail, 4 avril 2012.
  13. "The 2012 Anisfield-Wolf Award Winners Announced". Cleveland Public Library, 25 avril 2012.
  14. Julie Baldassi, "Spring preview 2014: non-fiction, part 2", Quill & Quire, 18 janvier 2014.
  15. "Read an excerpt and see the cover of Esi Edugyan's upcoming novel, Washington Black". CBC Books, 26 avril 2018.
  16. « 13 romans en lice pour le Man Booker Prize 2018 », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juillet 2018)
  17. (en-GB) « Man Booker prize 2018 longlist – in pictures », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  18. Marsha Lederman, "Esi Edugyan: A new baby, and an armful of literary-award nominations", The Globe and Mail, 7 octobre 2011.

Liens externesModifier