Eschweiler (Allemagne)

ville d'Allemagne

Eschweiler
Eschweiler (Allemagne)
Blason de Eschweiler
Héraldique
Drapeau de Eschweiler
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia.svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Cologne
Arrondissement
(Landkreis)
Aix-la-Chapelle
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Rudi Bertram
Partis au pouvoir SPD
Code postal 52249
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 3 54 012
Indicatif téléphonique +49-2403
Immatriculation AC
Démographie
Population 55 389 hab. (31 décembre 2009)
Densité 877 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 49′ 00″ nord, 6° 17′ 00″ est
Altitude Min. 110 m
Max. 262 m
Superficie 6 315 ha = 63,15 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Eschweiler
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Eschweiler
Liens
Site web www.eschweiler.de
Château de Kambach
Château de Roethgen
Château de Palant
Pietà en cuir

Eschweiler [ˈɛʃˌvaɪlɐ] (français : Exvilliers, tombé en désuétude, latin Ascvilare, dialecte d'Eschweiller Aischwiile) est une ville d'environ 56 000 habitants dans l'arrondissement d'Aix-la-Chapelle en Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne. Eschweiler est une ville industrielle et administrative entourée de verdure : les forêts de Propsteierwald, Stadtwald, Bovenberger Wald et le lac artificiel Blausteinsee (c.-à-d. Lac Pierre-Bleue). Le centre-ville est traversé par l'Inde, un affluent de la Ruhr. Eschweiler est un centre urbain bien développé au sein duquel se situe le siège de plusieurs autorités régionales et d'institutions culturelles, la ville est également un haut lieu du carnaval. En raison de sa situation centrale et de la proximité de l'autoroute, elle représente un nœud d'importance majeur dans le trafic routier de l'arrondissement d'Aix-la-Chapelle. L'exploitation minière à ciel ouvert a marqué la ville de l'époque celtique jusqu'au XXe siècle. D'un point de vue touristique, l'attrait de la ville est marqué par les châteaux et manoirs de la région ainsi que par la zone alluviale de l'Inde et le lac Blausteinsee. Les dimensions actuelles de la ville ont été fixées en 1972 lors de l'absorption des communes de Dürwiß, Laurenzberg, Lohn et Weisweiler, ainsi que la réinsertion du quartier de Kinzweiler au sein de la ville.

GéographieModifier

Localisation et description du paysageModifier

Eschweiler est située sur le versant nord de l'Eifel et forme une transition avec le Börde de Zülpich[1] à l'ouest de la Rhénanie, à proximité de la frontière Allemagne–Belgique-Pays-Bas.

La ville possède plusieurs gares : Eschweiler Hbf (principale), Eschweiler-Talbahnhof (centrale), Eschweiler-Aue, Eschweiler-West, Eschweiler-Nothberg, Eschweiler-Weisweiler, plusieurs sorties sur les autoroutes A4 et A44. Route nationale B264.

Eschweiler est un des centres de carnaval de l'Allemagne.

HistoireModifier

Appartenances historiques

  Comté de Juliers IXe siècle-1336
  Margraviat de Juliers 1336-1356
  Duché de Juliers 1356-1797
  République cisrhénane (Roer) 1797-1802
  République française (Roer) 1802-1804
  Empire français (Roer) 1804-1813
  Royaume de Prusse (Grand-duché du Bas-Rhin) 1815-1822
  Royaume de Prusse (Province de Rhénanie) 1822-1918
  République de Weimar 1918-1933
  Reich allemand 1933-1945
  Allemagne occupée 1945-1949
  Allemagne 1949-présent

La toute première référence à la ville d'Eschweiler, remonte à l'an 828 quand Eginhard, le biographe de Charlemagne, la mentionne de façon officielle sous son nom d'alors Ascvilare. 4 500 ans avant Jésus Christ, à l'époque néolithique, le nord d'Eschweiler avait déjà été un lieu d'habitation.

L'exploitation du charbon est déjà mentionnée en 1394. En 1838, la compagnie minière Eschweiler Bergwerksverein est fondée, elle est la première société par actions de toute la Prusse. La fin de l'extraction du charbon dans la région provoqua une reconversion vers l'exploitation du lignite. La centrale électrique à lignite de Weissweiler, une commune voisine, est ainsi alimentée par ce lignite dont l'exploitation à ciel ouvert est située au nord-ouest d'Eschweiller, à Inden.

Eschweiler devint sous le premier Empire chef-lieu de canton dans le département français de la Roer. Après la conquête prussienne en janvier 1814, Eschweiler fut intégré au Royaume de Prusse par le Traité de Paris du 30 mai 1814.

Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale durant une cinquantaine d'années, Eschweiler a accueilli sur son territoire des Forces belges en Allemagne. Le Camp «Reine Astrid» était situé dans la forêt de Propsteierwald. La Belgique s'était vu attribuer dans le cadre de l'OTAN un secteur de 60 km de large en Allemagne dans le but de protéger son territoire.

JumelagesModifier

  Wattrelos (France)   Reigate (Royaume-Uni)

ManoirsModifier

  • Broicher Hof
  • Drimbornshof
  • Haus Palant
  • Nothberger Hof

ChâteauxModifier

  • Eschweiler Burg
  • Röthgener Burg
  • Nothberger Burg
  • Kinzweiler Burg
  • Haus Kambach (château fort entouré par d'eau, avec un terrain de golf)
  • Weisweiler Burg

PersonnagesModifier

PhotosModifier

Notes et référencesModifier

  1. Un Börde est un paysage typique du Nord de l'Allemagne, formé de terrains bas fertiles

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :