Ouvrir le menu principal

Ernst Herzfeld

achéologue et historien spécialiste de l'Iran
Ernst Herzfeld
Ernst Herzfeld.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
BâleVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Ernst Emil HerzfeldVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Ernst Emil Herzfeld (23 juillet 187921 janvier 1948) est un archéologue et iranologue ashkénaze allemand.

Sommaire

BiographieModifier

Herzfeld est né à Celle en Allemagne. Il étudie l'architecture à Munich et à Berlin, et suis en même temps des cours d'assyriologie, d'histoire antique et d'histoire de l'art.

Il assiste Walter Andrae entre 1903 et 1905 lors des fouilles menées à Assour, puis voyage ensuite beaucoup en Irak et en Perse au début du XXe siècle. Il a fouillé et documenté de nombreux sites historiques en Turquie, Syrie, en Perse, et surtout en MésopotamieBagdad et Ctésiphon par exemple). Il conduit à Samarra les premières fouilles d'un site de la période islamique en 1911-1913. Après son service militaire au cours de la Première Guerre mondiale, il est nommé professeur à plein temps pour le cours « Landes- und Altertumskunde des Orients » à Berlin en 1920. Ce cours est le premier cours au monde d'archéologie du Proche et du Moyen-Orient. En 1923-1925, il commence à mener des explorations en Perse et décrit les ruines les plus importantes du pays pour la première fois. Il déménage en 1925 à Téhéran et reste là-bas la plupart de son temps jusqu'en 1934. Il a aidé à créer une loi iranienne sur les antiquités et a fouillé les capitales achéménides de Pasargades et Persépolis.

Il quitte l'Iran en 1935 ayant l'intention de passer une année à Londres, mais il ne revient plus, car il est forcé à cause de la loi allemande de quitter son poste en 1935 en raison de ses origines juives. Il devient membre de l'Institute for Advanced Study à Princeton entre 1936 et 1944. Il meurt à Bâle, en Suisse, en 1948.

BibliographieModifier

  • (de) Iranische Felsreliefs, 1910
  • (de) Archäologische Reise im Euphrat- und Tigris-Gebiet, 4 vols., 1911-1920 (en collaboration avec Friedrich Sarre)
  • (de) Paikuli, 2 vols., 1924
  • (de) Die Ausgrabungen von Samarra, 5 vols., 1923-1930
  • (en) Archaeological history of Iran, 1934
  • (de) Altpersische Inschriften, 1938
  • (en) Iran in the ancient East, 1940
  • (en) Zoroaster and his world, 2 vols., 1947

RéférencesModifier

  • (en) Article « Herzfeld », dans Encyclopædia Iranica en ligne
  • (en) Gunter, Ann C. / Stefan R. Hauser (eds.), Ernst Herzfeld and the Development of Near Eastern Studies, 1900-1950. Leiden: Brill 2005.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier