Ouvrir le menu principal

Ernst Herzfeld

achéologue et historien spécialiste de l'Iran

BiographieModifier

Herzfeld est né à Celle en Allemagne. Il étudie l'architecture à Munich et à Berlin, et suis en même temps des cours d'assyriologie, d'histoire antique et d'histoire de l'art.

Il assiste Walter Andrae entre 1903 et 1905 lors des fouilles menées à Assour, puis voyage ensuite beaucoup en Irak et en Perse au début du XXe siècle. Il a fouillé et documenté de nombreux sites historiques en Turquie, Syrie, en Perse, et surtout en MésopotamieBagdad et Ctésiphon par exemple). Il conduit à Samarra les premières fouilles d'un site de la période islamique en 1911-1913. Après son service militaire au cours de la Première Guerre mondiale, il est nommé professeur à plein temps pour le cours « Landes- und Altertumskunde des Orients » à Berlin en 1920. Ce cours est le premier cours au monde d'archéologie du Proche et du Moyen-Orient. En 1923-1925, il commence à mener des explorations en Perse et décrit les ruines les plus importantes du pays pour la première fois. Il déménage en 1925 à Téhéran et reste là-bas la plupart de son temps jusqu'en 1934. Il a aidé à créer une loi iranienne sur les antiquités et a fouillé les capitales achéménides de Pasargades et Persépolis.

Il quitte l'Iran en 1935 ayant l'intention de passer une année à Londres, mais il ne revient plus, car il est forcé à cause de la loi allemande de quitter son poste en 1935 en raison de ses origines juives. Il devient membre de l'Institute for Advanced Study à Princeton entre 1936 et 1944. Il meurt à Bâle, en Suisse, en 1948.

BibliographieModifier

  • (de) Iranische Felsreliefs, 1910
  • (de) Archäologische Reise im Euphrat- und Tigris-Gebiet, 4 vols., 1911-1920 (en collaboration avec Friedrich Sarre)
  • (de) Paikuli, 2 vols., 1924
  • (de) Die Ausgrabungen von Samarra, 5 vols., 1923-1930
  • (en) Archaeological history of Iran, 1934
  • (de) Altpersische Inschriften, 1938
  • (en) Iran in the ancient East, 1940
  • (en) Zoroaster and his world, 2 vols., 1947

RéférencesModifier

  • (en) « Herzfeld », dans Encyclopædia Iranica (lire en ligne)
  • (en) Gunter, Ann C. / Stefan R. Hauser (eds.), Ernst Herzfeld and the Development of Near Eastern Studies, 1900-1950. Leyde, Brill 2005.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier