Ouvrir le menu principal

Walter Andrae, né le à Anger près de Leipzig et mort à Berlin le , était un archéologue, architecte et muséologue allemand.

BiographieModifier

Après des études d'architecture, Walter Andrae s'engage dans l'expédition de la Deutsche Orient Gesellschaft (DOG, Société orientale allemande) en 1898 qui entreprend les fouilles de Babylone, sous la direction de Robert Johann Koldewey qui devient son mentor. En 1903, Andrae est en mesure de diriger lui-même son premier chantier de fouilles à Qala'at Shergat, l'antique Assur, la plus vieille capitale assyrienne et la dernière à faire l'objet de fouilles régulières, et explore également des sites voisins, comme Hatra. Jusqu'en 1914, il y applique les méthodes des archéologues allemands qui sont alors les plus avancées de leur époque dans le champ de l'archéologie orientale, notamment dans le dégagement et l'identification des restes architecturaux des monuments (les directeurs de fouilles étant des architectes de formation) ; il développe également la méthode de classification des niveaux archéologiques et sert de modèle aux générations futures d'archéologue. Les résultats de ses fouilles sur ce site sont synthétisés en 1938 dans Das wiedererstandene Assur. Il fouille aussi sur les sites de Fara (l'antique Shuruppak) et Abu Hatab (Kisurra).

Après avoir servi dans l'armée allemande durant la Première Guerre mondiale, Andrae poursuit sa carrière aux musées de Berlin, où il prend la suite de Koldewey à la tête du département des antiquités proche-orientales (ce qui devait devenir le Vorderasiatisches Museum Berlin (en)), poste qu'il occupe jusqu'en 1951, alors qu'il est aussi professeur d'histoire de l'architecture durant ses vieux jours.

BibliographieModifier

  • (en) B. Hrouda, « Andrae, Walter », dans E. M. Meyers (dir.), Oxford Encyclopaedia of Archaeology in the Ancient Near East, Volume 1, Oxford et New York, 1997, p. 140

Liens externesModifier