Ouvrir le menu principal

Une enclave linguistique, ou un îlot linguistique, est une zone linguistique complètement délimitée par une frontière linguistique[1].

ExemplesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Peter Auer, Frans Hinskens, Paul Kerswill. Dialect change: convergence and divergence in European languages. str. 221. "The term 'Sprachinsel' (language island) was used for the first time in 1847 to designate a Slavonic community surrounded by a German-speaking population close to Konigsberg, East Prussia. Mattheier 1996. 812" (en)
    Le terme «Sprachinsel» (ilot linguistique) a été utilisé pour la première fois en 1847 pour désigner une communauté slave entouré par une population germanophone près de Königsberg, en Prusse orientale.

Voir aussiModifier