Emmanuel-Henri-Timoléon de Cossé-Brissac

Emmanuel-Henri-Timoléon de Cossé-Brissac
Biographie
Naissance
Paris
Décès
Paris
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque de Condom

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason Maison de Cossé-Brissac.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Emmanuel-Henri-Timoléon de Cossé-Brissac (né le à Paris - Décédé le ) ecclésiastique français qui fut évêque de Condom de 1735 à 1757.

BiographieModifier

Emmanuel-Henri-Timoléon de Cossé-Brissac est le fils de Artus Timoléon de Cossé-Brissac, 5e Duc de Brissac (1668-1709) et de Marie Louise Béchameil (1661-1740).

Destiné à une carrière ecclésiastique il est abbé commendataire de l'abbaye de Fontfroide de 1717 à 1754 et prieur de Saint-Rambert en Forez. Ordonné prêtre le 1er avril 1724, Grand vicaire de Lyon, aumônier du Roi il est désigné comme agent général du clergé de France de 1730 à 1735 par la province ecclésiastique de Lyon.

Il reçoit le 15 avril 1732 en commende l'abbaye Saint-Urbain dans l'actuelle Haute-Marne dans le diocèse de Chalon.

À la fin de son mandat d'Agent il est nommé évêque de Condom le 19 décembre 1735 et sacré le 22 janvier 1736 dans la chapelle du séminaire de Saint-Sulpice par Jean-Joseph Languet de Gergy l'archevêque de Sens. Très peu résidant pendant son épiscopat, il « administre son diocèse de haut et de loin  » et meurt à Paris le 26 août 1757[1].

Notes et référencesModifier

  1. Armand Jean, Les Évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891, p. 131.

SourcesModifier