Elsaß

Autres noms Côte d'Azur
Type Mouilleur de mines
Histoire
A servi dans Drapeau de la France France
War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Chantier naval Forges et Chantiers de la Méditerranée Le Havre Drapeau de la France France
Quille posée 1930
Lancement
Armé
capturé par Kriegsmarine le
Statut coulé le
Équipage
Équipage 280 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 99,3 m (Côte d'Azur)
103,5 m (Elsaß)
Maître-bau 13,7 m
Tirant d'eau 3,65 m
Déplacement 2 238 t
Propulsion 2 turbines à vapeur Parsons
chaudières Babcock & Wilcox
Puissance 2 x 7 000 cv
Vitesse 23 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement Elsaß :

Le Elsaß (en français, Alsace) était un mouilleur de mines de la Kriegsmarine de 1942 à 1945. À son origine c'était un ferry français du nom de Côte d'Azur. Il a coulé sur une mine le .

Ferry Côte d'AzurModifier

Le Côte d'Azur a été construit sur le chantier naval de Graville-Sainte-Honorine (Le Havre) les Forges et chantiers de la Méditerranée. Il a été mis en service le sur la ligne Calais-Douvres pour la compagnie maritime havraise SAGA (Société Anonyme de Gérance et d'armement). Le navire avait une capacité de 1 400 passagers.

Le il a été réquisitionné par le gouvernement français pour le transport des troupes. Le , avec les 800 hommes du 2e bataillon du 224e Régiment d'infanterie, il fait partie d'un convoi les menant à Flessingue pour la défense des territoires de Walcheren et Zuid-Beveland aux Pays-Bas.
De retour, ne pouvant rejoindre Dunkerque à cause d'un champ de mines, se détourne vers Folkestone. À son retour le , contraint de rester en rade, il subit un raid aérien allemand mais n'est pas touché.
Le , participant à l'Évacuation de Dunkerque (Opération Dynamo), il est touché par un Stuka de la Luftwaffe et coule en eau peu profonde. Ses pièces d'artillerie étant hors d'eau, il continue la défense de l'évacuation jusqu'au .

KriegsmarineModifier

Après l'Armistice du 22 juin 1940 le navire est renfloué par la Kriegsmarine et reçoit un arnement pour sa reconversion en mouilleur de mines. Son équipage de 280 hommes venait pour la plupart du Hansestadt Danzig coulé le sur une mine à l'Île d'Öland.

L' Elsaß est envoyé en mer du Nord pour mouiller des mines dans le Skagerrak. Il travaille souvent avec son sister-ship Ostmark (ex-Côte d'Argent). Fin ils mouillent les champs de mines "Erzengel", "Wildschwein" et "Steinadler", section maritime du mur de défense Westwall. En décembre 1943 ils renforcent les champs de mines "Wandschrank" et "Handkoffer" défendant les côtes du Danemark et Skagerrak. En , avec le mouilleur de mines Kaiser, les destroyers Erich Steinbrinck et Hans Lody et des drzgueurs de mines M 301, M 381, M 406 et M 462 ils renforcent le Skagerrak par les champs de mines "Katzbach A", "Katzbach B", "Leipzig" et "Ligny". En , avec l'Ostmark, le Kaiser et les dragueurs M 15 et M 29, ils installent la barrière de mines "Waterloo".

Dans les premières heures du , l' Elsaß naviguant dans Samsø Bælt entre Kalundborg et l'île de Samsø touche une mine et coule dans un bref délai. Au moins 87 hommes de son équipage ont été tués.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Note et référenceModifier