Ouvrir le menu principal

Eleuthera
Image satellite d'Eleuthera.
Image satellite d'Eleuthera.
Géographie
Pays Drapeau des Bahamas Bahamas
Archipel Îles Lucayes
Localisation Mer des Caraïbes (océan Atlantique)
Coordonnées 25° 06′ 00″ N, 76° 07′ 59″ O
Superficie 518 km2
Point culminant non nommé (38 m)
Géologie Cayes
Administration
Districts North Eleuthera, Central Eleuthera, South Eleuthera
Démographie
Population 8 202 hab. (2010[1])
Densité 15,83 hab./km2
Autres informations
Découverte VIIe siècle
Fuseau horaire UTC−05:00

Géolocalisation sur la carte : Bahamas

(Voir situation sur carte : Bahamas)
Eleuthera
Eleuthera
Îles aux Bahamas

Eleuthera est une île des Bahamas, se trouvant 80 kilomètres à l'est de Nassau. L'île est très allongée : 180 km de long pour une largeur d'à peine 2 km. La population de l'île était de 8 202 personnes lors du recensement de 2010. Son nom vient du grec ελεύθερος qui signifie "libre".

HistoireModifier

La population originelle d'indiens Arawaks fut réduite en esclavage et déportée par les Espagnols pour travailler dans les mines de sel à Hispaniola, où elle disparut vers 1550. On pense que l'île est restée inoccupée jusqu'à ce que les premiers colons européens, des pèlerins puritains, arrivent en 1648 des Bermudes et d'Angleterre, fuyant les persécutions religieuses. Ces colons, connus sous le nom d'« aventuriers d'Eleuthera », ont donné à l'île son nom actuel, qui signifie libre en grec.

L'île fut très prospère de 1950 à 1980, attirant plusieurs industriels américains tels qu'Arthur Vining Davis, Henry John Kaiser, et Juan Tripp.

Lors de l'indépendance des Bahamas en 1973, des changements eurent lieu dans la réglementation foncière et toutes les grandes installations touristiques et les entreprises agricoles possédées par des étrangers furent peu à peu abandonnées ou vendues à des proches du gouvernement de l'époque. En raison des troubles qui suivirent la naissance du nouvel État, de nombreuses entreprises firent faillite pendant la période 1980-1985. Aujourd'hui, plusieurs installations touristiques abandonnées sont visibles sur l'île comme le Rock Sound Club, le Club Med de Governor's Harbor, et le Cape Eleuthera Resort.

GéographieModifier

Située à environ 80 km de l'île de New Providence, l'île d'Eleuthera a une forme courbe très allongée. Elle mesure environ 180 km de long lorsque sa largeur est d'environ 2 km en moyenne (mais jusqu'à 8 kilomètres au plus large).

Les principaux lieux de peuplement d'Eleuthera sont Governor's Harbour (le centre administratif de l'île), Rock Sound, Tarpum Bay, Harbour Island et Spanish Wells.

L'île d'Eleuthera a également la caractéristique d'avoir de nombreuses plages de sable rose qui offrent de nombreuses stations balnéaires.

ÉconomieModifier

La plupart des installations touristiques actuelles d'Eleuthera sont situées sur la petite île voisine d'Harbour Island, bien qu'il en reste encore quelques-unes sur l'île principale. Depuis 2004, l'intérêt des investisseurs pour Eleuthera renaît. Ainsi, en 2006, de nombreux investissements ont été réalisés, comme, la construction du complexe touristique de Cotton Cay par des investisseurs bahaméens. Selon le journal des Bahamas Tribune 242, Disney Cruise Line aurait acheté la péninsule Lighthouse Point de 700 acres (2 832 799 m2) sur l'île d'Eleuthera, comme second port privé pour ses nouveaux navires, l'agence immobilière proposant ce bien pour 20 millions d'USD l'ayant retiré de ses offres en mai 2018[2]. Le , Disney Cruise Line a officiellement exprimé son intérêt pour l'acquisition d'une seconde île privée dans les Bahamas et pourrait être selon l’Orlando Sentinel la péninsule Lighthouse Point au sud d'Eleuthera[3].

Eleuthera possède quatre aéroports :

DistrictsModifier

L'île d'Eleuthera est divisée en trois districts :

Plus deux districts faisant partie du groupe insulaire :

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  1. (en) « 2010 Census of Population and Housing » [PDF], sur Département des statistiques du gouvernement des Bahamas, (consulté le 1er septembre 2019), p. 2.
  2. (en) Ken Storey, « Disney Cruise Line may add a second private port in the Bahamas », sur Orlando Weekly, (consulté le 17 janvier 2019)
  3. (en) « Disney eyes another island for additional cruise fleet », sur Eyewitness News, (consulté le 13 mars 2019)