Elenco Records

label discographique brésilien
Elenco
Description de l'image Elencosimbolo.jpg.
Filiale À partir de 1968, filiale de Philips Records
Fondation 1963
Disparition 1984
Fondateur Aloysio de Oliveira
Maison de disques Universal Music Group (rééditions du catalogue)[1]
Genre Bossa nova, MPB, Latin jazz
Pays d'origine Drapeau du Brésil Brésil
Siège Rio de Janeiro

Elenco est un label discographique brésilien fondé en 1963 par le producteur musical Aloysio de Oliveira[2]. De 1963 à 1966, le label a produit plus de 60 albums de bossa nova et de MPB pour des artistes tels que Antônio Carlos Jobim, Vinicius de Moraes, Baden Powell, Sérgio Mendes, Dick Farney, Sylvia Telles, Elis Regina, Edu Lobo et Nara Leão. En 1967, devant la montée du tropicalisme et la baisse de popularité de la bossa nova au Brésil, Aloysio de Oliveira décide de vendre le label à Philips[1]. Après le départ d'Aloysio en 1968, Elenco connait un déclin qui conduit à sa fermeture définitive en 1984.

HistoriqueModifier

OriginesModifier

Quand Aloysio de Oliveira décide de créer le label Elenco en 1963, il a déjà une expérience de 30 ans dans le domaine de la musique populaire brésilienne en tant que membre du groupe vocal Bando da Lua, avec lequel il part en 1939 aux États-Unis pour accompagner la chanteuse et actrice Carmen Miranda[3].

À la suite du décès prématuré de Carmen Miranda en 1955, il retourne en 1956 au Brésil pour devenir directeur artistique chez Odéon, poste qu'il occupe jusqu'en 1961. C'est sous sa direction qu'Odéon a produit le premier album de João Gilberto, Chega de Saudade, qui lance la bossa nova au Brésil. Aloysio de Oliveira part ensuite chez Philips, où il travaille pendant huit mois produisant des albums pour Maysa et Agostinho dos Santos, entre autres artistes[3].

La création d'Elenco est la réponse d'Aloysio de Oliveira à Odéon, à la suite du renvoi par cette dernière d'artistes tels que Sylvia Telles et Sérgio Ricardo qui sont proches d'Aloysio. Après avoir réuni les fonds nécessaires pour établir l'entreprise, Aloysio de Oliveira s'associe pour la fabrication et la distribution des albums avec RCA Eletrônica Brasileira S.A., filiale brésilienne de RCA.

Concept révolutionnaireModifier

Elenco s'est fait connaitre pour avoir publié des albums qui ont marqué l'histoire de la bossa nova et de la MPB[2], et pour avoir créé un nouveau language visuel pour les pochettes d'albums, qui révolutionne le marché du disque dans les années 1960[2]. Aloysio de Oliveira a travaillé comme freelancer pour les Studios Disney dans les années 1940, où il découvre l'importance de l'image et du marketing. Cette connaissance des méthodes américaines lui a permis de faire d'Elenco une maison de disques innovante.

Une autre nouveauté qui contribua au succès d'Elenco fut la publication d'albums réunissant plusieurs vedettes jouant ensemble tels que Roberto Menescal, Sylvia Telles et Lúcio Alves, ou Tom Jobim et Dorival Caymmi.

Albums représentatifsModifier

Parmi les albums publiés par Elenco, on peut citer[2] :

  • 1963 : À Vontade - Baden Powell
  • 1963 : Balançamba - Lúcio Alves
  • 1963 : A Bossa Nova De Roberto Menescal E Seu Conjunto - Roberto Menescal
  • 1963 : Vinicius e Odette Lara - Vinicius de Moraes et Odette Lara
  • 1963 : Bossa Balanço Balada - Sylvia Telles
  • 1964 : Antônio Carlos Jobim - Tom Jobim (édition brésilienne de l'album The Composer of Desafinado Plays)
  • 1964 : Caymmi Visita Tom - Dorival Caymmi et Tom Jobim
  • 1964 : Nara - Nara Leão
  • 1964 : Dick Farney - Dick Farney
  • 1964 : Maysa - Maysa
  • 1964 : Elis Canta Edu - Elis Regina
  • 1964 : Bossa Nova York - Sérgio Mendes (édition brésilienne de l'album The Swinger From Rio)
  • 1965 : Antonio Carlos Jobim Com Nelson Riddle - Tom Jobim (édition brésilienne de l'album The Wonderful World Of Antonio Carlos Jobim)
  • 1965 : A Música De Edu Lobo Por Edu Lobo - Edu Lobo
  • 1965 : The Astrud Gilberto Album - Astrud Gilberto (édition brésilienne de l'album Verve du même titre)
  • 1966 : Edu e Bethania - Maria Bethânia et Edu Lobo
  • 1966 : Tom Jobim Apresenta - Eumir Deodato, Luiz Eça, Marcos Valle, Oscar Castro-Neves (édition brésilienne du LP Love, Strings and Jobim)
  • 1967 : De Marré De Cy - Quarteto em Cy
  • 1968 : MPB4 - MPB4
  • 1969 : Egberto Gismonti - Egberto Gismonti
  • 1970 : Piano E Cordas Volume II - Luiz Eça
  • 1984 : Essas Parcerias - Francis Hime

Notes et référencesModifier

  1. a et b (pt) Pedro Alexandre Sanches, « Universal reedita vozes da "indie" Elenco », sur Folha de S.Paulo, (consulté le )
  2. a b c et d (en) « Elenco », sur Discogs.com (consulté le )
  3. a et b (pt) Sandro Moser, « Tudo culpa do Ary Barroso », sur Gazeta do Povo, (consulté le )

Voir AussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier