Eleanor Dillon

Sœur Eleanor Dillon (c. 1601 - 1629) est une abbesse irlandaise et la co-fondatrice des Pauvres Dames en Irlande[1],[2].

Eleanor Dillon
Fonction
Abbesse
Biographie
Décès
Activité
Autres informations
Ordre religieux

BiographieModifier

Eleanor Mary Dillon est née vers 1601 à Killenfaghny dans le comté de Westmeath. Ses parents sont Theobald Dillon, 1er vicomte Dillon et Eleanor (née Tuite). Elle a quatre sœurs et sept frères dont Lucas, James et Cecily Dillon. Elle entre avec les sœurs anglaises pauvres à Gravelines en Flandre avec sa sœur et professe, avec sa sœur, le 8 septembre 1622 en tant que sœur Eleanor Mary de St Joseph. Dillon dirige un groupe de cinq jeunes religieuses irlandaises de Gravelines pour Dunkerque en 1625, pour fonder le premier couvent pour les femmes irlandaises depuis la suppression des monastères. En raison des loyers élevés, le groupe ne reste à Dunkerque que peu de temps, partant pour Nieuport en Flandre en 1626 et y fondant un couvent au début de 1627[1],[3],[4].

À cette époque, les frères Louis et George Dillon, sont tous deux prêtres, suggèrent à leurs sœurs de retourner en Irlande pour y fonder un couvent. À cette époque, les catholiques sont traités moins sévèrement par les autorités anglaises, qui voient un certain nombre d'établissements religieux. Les sœurs Dillon arrivent en Irlande vers le 13 juin 1629 et établissent le premier couvent des Pauvres Dames en Irlande sur Merchants' Quay à Dublin. Eleanor Dillon en devient l'abbesse. La date exacte de sa mort est inconnue, mais elle est morte en 1629 lorsque le couvent est établi, ce qui conduit sa sœur à prendre sa place en tant qu'abbesse[1],[5].

RéférencesModifier

  1. a b et c Judy Barry, Dictionary of Irish Biography, Cambridge, Cambridge University Press, , « Dillon, Eleanor Mary »
  2. « Who were the Nuns? », wwtn.history.qmul.ac.uk (consulté le 24 mai 2020)
  3. (en) Clarke, « Dillon, Cecily (c. 1603–1653), Poor Clare abbess », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press (DOI 10.1093/ref:odnb/67217, consulté le 24 mai 2020)
  4. Ciaran O'Neill, Catholics of consequence : transnational education, social mobility, and the Irish Catholic elite, Oxford, Oxford University Press, (ISBN 0198707711), p. 173
  5. « A Dream Realised in 1629 – Sisters of St. Clare », Sisters of St Clare (consulté le 3 avril 2020)