Elbek

khan mongol

Elbek est un khagan (grand-khan) khoubilaïde des Mongols (v. 1360 - 1399). En 1392, il succède à son frère Engke[1]. Ugetchi, chef de la tribu des Kergud (Kirghiz), tente d’établir son hégémonie sur les tribus mongoles et, avec le soutien de la Chine des Ming, se révolte contre l’empereur Elbek, détrôné et tué. Ugetchi s’empare de Karakorum et du pouvoir central en 1399. Peu de temps après son avènement, il est vaincu par Arouktaï, chef des Ossètes, et Ma-ha-mou, chef des Oïrats.

Elbek
Image dans Infobox.
Fonction
Khagan
Empire mongol et dynastie Yuan du Nord
-
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Fratrie
Di Baonu (d)
Tian Baonu (d)
Kharghochok (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Gün Temür Khan
Kharghochok (d)
Oldjaï Témür
Samur gunji (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Il succède à Engke Khan, et est remplacé par Gün Temür Khan.

AnnexesModifier

SourcesModifier

  • L'empire des steppes, de René Grousset

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier