Ouvrir le menu principal

Edward Whitaker Gray

botaniste britannique
Edward Whitaker Gray
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction

Edward Whitaker Gray (), est un botaniste anglais et le secrétaire de la Royal Society, et l'oncle de Samuel Frederick Gray, auteur de La Pratique de Chimiste.[1]

BiographieModifier

Tout en fréquentant le Collège royal de médecine, il a assumé les fonctions de bibliothécaire. Il est devenu un licencié en 1773. Il a obtenu le diplôme M. D., et, finalement, a été affecté en tant que gardien du département d'Histoire naturelle et d'antiquités du British Museum, qui se composait de la collection achetée à de Sir Hans Sloane lors de son passage en 1753[2]. Il a occupé cette place de 1778 jusqu'à sa mort. Au cours de son mandat, il a réorganisé les collections d'histoire naturelle, employant le système Linnæan[3],[4]. George Kearsley Shaw a repris ses fonctions en tant que gardien en 1807 après l'avoir assisté depuis 1791[5].

Concernant la Zoologie, son Catalogue de Coques pour le British Museum (1791) reflète le mieux son travail en tant que malacologiste[6].

Il présente les deux plantes, Hexandria monogynia, originaire du Brésil, et Hexandria monogynia, originaire du Portugal, expédiées à partir de Porto, et cataloguées (1777) dans les jardins Botaniques Royaux de Kew[7]. Il a été l'un des premiers associés de la Société Linnéenne en 1788.

En 1785 et 1786, il a donné des conférences Croonian sur des sujets liés à la réponse musculaire, et en 1789, il a contribué Observations sur la ... Amphibia pour les philosophical Transactions de la Royal Society, dont il est membre (élu en février 1779). Le jour de la Saint André, en 1797, il en est devenu le secrétaire junior. Son successeur à ce poste de secrétariat, en 1807, a été Sir Humphry Davy, futur mentor de Michael Faraday.

Il est mort au British Museum, le 27 décembre 1806.

La familleModifier

Il épousa Elizabeth Bearsley le 6 juin 1775 à Porto, Portugal, avec qui il a eu trois enfants. Ses deux filles, Juliana et Elizabeth, ont toutes deux été baptisées au Portugal. La jeune fille s'est mariée en 1808 à Taylor Combe, qui a par la suite a assumé le rôle de secrétaire junior de la Société Royale[8]. Son fils, Francis Edward Gray est mort le 3 janvier 1814 à Porto, à l'âge de 29 ans[9],[10],[11].

CataloguesModifier

  • Catalogue des plantes que l'on trouve dans le quartier de Newbury (publié par Hall & Marsh 1839).
  • Catalogue des coquilles légué au Musée Britannique par le Rév. Clayton Mordaunt Cracherode, A. M. (publié en 1801).

RéférencesModifier

  1. Journal of Botany, British and Foreign, ed. Britten, vol. xxvii., p. 46, (London 1889).
  2. The Athenæum, Vol. 2, p. 343, comp. John Francis (London 1888).
  3. Statutes and rules for the British museum, p. 46–6, (London 1839).
  4. Royal Gardens, Kew. Bulletin of Miscellaneous Information, p. 76, (London, 1894).
  5. Arts and sciences: or, Fourth division of "The English encyclopedia", Volume 2, p. 377 ed. Charles Knight (London 1866).
  6. Catalogue of the books, manuscripts, maps and drawings in the British Museum (London 1904).
  7. Hortus Kewensis, by William Aiton, vol. i., p. 417, 445, (London 1789).
  8. The Annual Register, Volume 68 By Edmund Burke p. 267, (London 1827).
  9. Monumental inscriptions of S. Mary, Lewisham, Kent, ed. Kirby & Duncan, Lewisham Antiquarian Society (Lee 1889).
  10. Oporto, Old and New, ed. Herbert Harper, p. 81, 88, 92, 127. (London, 1899).
  11. The Gentleman's magazine, Volume 115 By John Nichols.