Edward Edwards (amiral)

amiral britannique

Edward Edwards, né en 1742 à Water Newton (en) près de Peterborough dans l'Huntingdonshire au Royaume-Uni et mort le à Bloomsbury, est un navigateur britannique de la Royal Navy.

Edward Edwards
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Allégeance
Activité
Officier de marineVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grades militaires
Le naufrage de la Pandora

Il est surtout célèbre pour avoir été le capitaine de la frégate HMS Pandora[1], que l'amirauté britannique envoya dans l'océan Pacifique Sud à la poursuite des mutins de la Bounty.

Il devint amiral de la marine britannique[2].

BiographieModifier

Lieutenant (1759), il est promu capitaine en 1781 et, envoyé en 1790 à la recherche des mutinées de la Bounty, voyage alors dans le Pacifique. Il visite la Nouvelle-Guinée et les Samoa et en 1791, découvre l'île Rotuma[3] ainsi qu'officiellement l'île de Vanikoro où ont sombré les navires de La Pérouse en 1788. Il la baptise alors île Pitt[4].

Lors de sa poursuite de la Bounty, le capitaine Edwards fait les premières mentions attestées en des atolls de Marutea Sud, Vahanga, Tenarunga, Tenararo, et Tureia[5] (quelques-uns d'entre eux auraient cependant été abordés par Pedro Fernandes de Queirós lors de son voyage de 1605).

Il trouve à Tahiti quelques mutinées de la Bounty puis fait naufrage le 28 août 1791 dans le détroit de Torrès où il perd trente-et-un de ses marins et quatre mutins. Jugé à son retour en cour martiale pour la perte de la Pandora, il est acquitté[4].

Il est promu amiral en 1814.

Jules Verne le mentionne dans ses romans Vingt Mille Lieues sous les mers (partie 1, chapitre XX) et L'île à hélice (partie 2, chapitre II)[4].

Notes et référencesModifier

  1. The Pandora
  2. Joseph Timothy Haydn, The Book of Dignities: Containing Rolls of the Official Personages of the British Empire..., 1851, p. 292
  3. Edwin N. Ferdon, Early Tonga: As the Explorers Saw it 1616-1810, 1988, p. 253
  4. a b et c Alexandre Tarrieu, Dictionnaire des personnes citées par Jules Verne, vol. 1 : A-E, éditions Paganel, 2019, p. 291-292
  5. Jacques Bonvallot, Les Atolls des Tuamotu, éditions de l'IRD, 1994, (ISBN 9782709911757), p. 275-282.

Liens externesModifier