Eduard Brendler

Compositeur et flûtiste suédois d'origine familiale allemande
Eduard Brendler
Description de l'image Eduard Brendler.jpg.
Nom de naissance Frans Fredrik Eduard Brendler
Naissance
Dresde, Drapeau de l'Électorat de Saxe Électorat de Saxe
Décès (à 30 ans)
Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Activité principale compositeur, flûtiste
Style classique
Lieux d'activité Drapeau de la Suède Suède
Élèves Emilie Hammarskjöld

Œuvres principales

Ryno eller den vandrande riddaren

Frans Fredrik Eduard Brendler (, Dresde - , Stockholm) est un compositeur et flûtiste suédois.

BiographieModifier

Il est né à Dresde en Allemagne et était le fils du flûtiste Johann Franz Brendler (sv) (1773-1807). Sa famille est allée en Suède alors qu'il n'avait qu'un an. Son père a été nommé maître de chapelle à Göteborg. Son père avait décidé que son fils serait commerçant et l'a placé dans un bureau commercial à Visby, alors qu'Eduard avait déjà montré un talent exceptionnel pour la musique. En 1823, le jeune Brendler est revenu à Stockholm et s'est fait connaître comme flûtiste.

Eduard Brendler est décédé peu de temps après être devenu membre de l'Académie royale de musique.

Le compositeurModifier

Eduard Brendler s'est fait rapidement connaître comme compositeur et a remporté un grand succès. Parmi ses œuvres majeures, on trouve une symphonie pour grand orchestre, ainsi qu'une variété de compositions pour piano, un mélodrame Spastaras sur un texte de Bengt Lidner (en) (1830), Edmund och Clara (1831).

Il est mort avant d'avoir terminé son opéra en trois actes de style romantique Ryno, ou le chevalier errant (Ryno eller den vandrande riddaren: skådespel med sång i tre akter), sur un livret de Bernhard von Beskow (en). L'opéra a été achevé par son ami et patron le Prince Oscar Ier, et a été créé en 1834.

Liens externesModifier