Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le roman de Dan Simmons. Pour le roman de Charles Dickens, voir Le Mystère d'Edwin Drood. Pour la comédie musicale qui en est inspirée, voir Drood.

Drood
Auteur Dan Simmons
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Thriller
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Drood
Éditeur Little, Brown and Company
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN 978-0316007023
Version française
Traducteur Odile Demange
Éditeur Robert Laffont
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 876
ISBN 978-2221114001

Drood (titre original : Drood) est un roman de l'écrivain américain Dan Simmons publié en 2009[1].

Sommaire

Thème du roman et publicationModifier

Le roman revient sur les cinq dernières années de la vie de l'écrivain britannique Charles Dickens, racontées par son ami Wilkie Collins, lui-même écrivain britannique. Le titre est inspiré du roman que Dickens n'a pas eu le temps de terminer avant sa mort, Le Mystère d'Edwin Drood. Dan Simmons combine réalité historique (certains faits connus de la vie de Charles Dickens et de Wilkie Collins), et fantastique, comblant les zones d'ombre des cinq dernières années de la vie de Dickens.

Le roman a fait l'objet d'une traduction française effectuée par Odile Demange et parue en aux éditions Robert Laffont[2].

RésuméModifier

Le , le célèbre écrivain britannique Charles Dickens frôle la mort lors d'un accident ferroviaire dans lequel la locomotive et plusieurs wagons du train le ramenant à Londres tombèrent d'un viaduc, causant de nombreux morts et blessés. L'écrivain a le bonheur de se trouver dans le premier des wagons qui ne tombe pas mais a le malheur de rencontrer, pendant qu'il portait secours aux blessés, un homme nommé Drood. Persuadé qu'il a rencontré un assassin, l'écrivain est pris d'une fascination morbide et va n'avoir de cesse d'essayer de le retrouver. Entraînant son collègue romancier Wilkie Collins dans ses recherches, ils vont parcourir ensemble les chemins souterrains parsemant le sous-sol de Londres, y découvrant l'équivalent d'une ville. La rencontre de Charles Dickens et de Drood sera déterminante pour les cinq dernières années de la vie de l'écrivain et lui inspirera son dernier roman resté inachevé, Le Mystère d'Edwin Drood.

DistinctionsModifier

Drood a été nommé au prix Locus du meilleur roman de fantasy 2010, terminant à la troisième place[3].

BibliographieModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Bibliography: Drood », sur Internet Speculative Fiction Database (consulté le 20 juillet 2013)
  2. Drood sur le site NooSFere (consulté le ).
  3. (en) « 2010 Locus Awards », Locus Magazine (consulté le 20 juillet 2013)

Liens externesModifier