Dream a Little Dream

film sorti en 1989
Dream a Little Dream
Titre québécois De l'autre côté du rêve
Titre original Dream a Little Dream
Réalisation Marc Rocco
Scénario Marc Rocco
Daniel Jay Franklin
D.E. Eisenberg
Acteurs principaux
Sociétés de production Vestron Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Romance
Durée 114 minutes
Sortie 1989


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dream a Little Dream, ou De l'autre côté du rêve (Dream a Little Dream)[1], est un film américain de Marc Rocco, sorti en 1989. Rocco a également produit et scénarisé le film avec l'aide de D.E. Eisenberg.

SynopsisModifier

Bobby Keller (Corey Feldman) et Dinger (Corey Haim), deux lycéens aussi excentriques que provocateurs, sont les marginaux de leur établissement. Ils collectionnent les mauvaises notes, cumulent les échecs sentimentaux et sont en conflit permanent avec leur famille. Chaque jour, alors qu'ils effectuent le trajet du lycée, Bobby et Dinger passent par le jardin des Ettinger, sans en demander la permission. Les Ettinger sont un vieux couple de retraités aussi épris l'un de l'autre que le jour de leur rencontre. À priori, ils sont aussi l'opposé radical des deux amis.

Pourtant, un soir, un accident va bouleverser le cours des choses. Coleman Ettinger (Jason Robards), le vieil amoureux, se retrouve dans le corps de Bobby, cet adolescent à la tignasse hirsute et aux jeans déchirés, mal élevé et indiscipliné[1].

Fiche techniqueModifier

  • Titre original : Dream a Little Dream[2]
  • Titre français : Dream a Little Dream
  • Autre titre : De l'autre côté du rêve

DistributionModifier

Bande originaleModifier

La bande sonore est un mélange de rock et de musique classique des années 1980. La BO comprend ainsi Dreams to Remember de Otis Redding, Into the Mystic de Van Morrison, Time Runs Wild de Danny Wilde, It's The End Of The World As We Know It de R.E.M., The Future's So Bright, I Gotta Wear Shades de Timbuk 3 et la version Rock On de Michael Damian. Le clip vidéo de Rock On inclut certains membres du casting tels Corey Feldman, Meredith Salenger ou encore Corey Haim. La chanson de Damian — une reprise de la version de David Essex datant de 1973 — fut première au hit-parade Hot 100 lors du week-end du 3 juin 1989[3].

Mickey Thomas, le chanteur et leader du groupe Starship, a enregistré le thème du film ainsi qu’une version duo avec Mel Tormé pour la BO. Ce duo figure à la fin du film, durant le générique. Thomas apparaît aussi dans le film : il tient le rôle du professeur Mr. Pattison.

Bande originale
  1. Dream a Little Dream of Me de Mickey Thomas – 2:52
  2. Time Runs Wild de Danny Wilde – 4:44
  3. Whenever There's a Night de Mike Reno – 3:34
  4. Dreams Come True (Stand Up and Take It) de Lone Justice – 4:05
  5. Into the Mystic de Van Morrison – 3:30
  6. It's the End of the World as We Know It (And I Feel Fine) de R.E.M. – 4:00
  7. Rock On (en) de Michael Damian – 3:21
  8. You'd Better Wait de Fee Waybill – 3:21
  9. Never Turn Away de Chris Thompson – 3:07
  10. I've Got Dreams to Remember de Otis Redding – 3:12
  11. Dream a Little Dream of Me de Mel Tormé – 2:51
Autres chansons

ProductionModifier

Le titre du film s’inspire directement de la chanson Dream a Little Dream of Me, omniprésente dans l’histoire. Dream a Little Dream marque la troisième collaboration entre Corey Haim et Corey Feldman, qui avaient déjà tournés ensemble dans plusieurs succès : Génération Perdue et Plein pot (License to Drive). Corey Feldman a lui-même chorégraphié la scène du gymnase où il danse devant Meredith Salenger[2]. Une suite, intitulée Dream a Little Dream 2 est sortie en 1994, toujours avec le duo fétiche du film.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « De l'autre côté du rêve », sur Allociné (consulté le 9 janvier 2013)
  2. a et b « Full credits », sur Imdb (consulté le 9 janvier 2013)
  3. (en) Joel Whitburn, Top 1000 Hits of the Rock Era, 1955-2005, Hal Leonard Corporation, (ISBN 1-4234-0919-1), p. 156

Voir aussiModifier

Liens externesModifier