Ouvrir le menu principal

Système de réduction de la traînée

(Redirigé depuis Drag Reduction System)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir DRS.
DRS en action :
- En haut : ouvert ;
- En bas : fermé.

Le Système de réduction de la traînée (en anglais Drag Reduction System, ou DRS), est un dispositif mobile monté sur l'aileron arrière d'une Formule 1 et permettant de réduire la traînée aérodynamique au détriment de l’adhérence au sol.

Formule 1Modifier

Autorisé depuis la saison 2011 en Formule 1, il permet une réduction de la traînée lorsqu'il est ouvert et donc un gain de vitesse, ce qui rend les dépassements plus faciles. Il n'est activé que sur certaines sections d'un circuit (dites zones DRS), en général des lignes droites, et désactivé sur le reste du circuit, notamment dans les sections sinueuses afin de rétablir une bonne adhérence au sol.

RèglementModifier

Son utilisation est autorisée à tout pilote qui en même temps[1] :

  • est à moins d'une seconde du pilote le précédant sur la ligne de détection (ligne où est mesuré l'écart entre les deux voitures. Elle se trouve avant la ligne d'activation). Cette durée peut être adaptée par la FIA ;
  • se trouve dans une des zones d'activation du DRS, prédéfinies avant le début du weekend de Grand Prix.

Le pilote l'utilisant doit avoir effectué trois tours de circuit depuis le début de la course.

UtilisationModifier

Ce système permet ainsi de faciliter les dépassements en course et d'améliorer les performances lors des essais[2]. D'après Mercedes, 363 dépassements sur 804 ont été rendus possibles par le DRS durant la saison 2011 de Formule 1[3].

Notes et référencesModifier

  1. "2011 F1 Technical Regulations, Section 3.18"
  2. Premier bilan du DRS - Automoto365, 28 mars 2012 (voir archive)
  3. DRS, le bilan des pilotes - ESPN F1, 24 novembre 2011 (voir archive)

Articles connexesModifier