Dovadola

commune italienne

Dovadola
Dovadola
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Fictional Emilia-Romagna FlagÉmilie-Romagne 
Province Forlì-Cesena 
Code postal 47013
Code ISTAT 040011
Code cadastral D357
Préfixe tel. 0543
Démographie
Gentilé dovadolesi
Population 1 708 hab. (31-12-2010[1])
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 07′ 00″ nord, 11° 53′ 00″ est
Altitude Min. 143 m
Max. 143 m
Superficie 3 800 ha = 38 km2
Divers
Saint patron Sant'Andrea
Fête patronale 30 novembre
Localisation
Localisation de Dovadola
Localisation dans la province de Forlì-Cesena.
Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne
Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Dovadola
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Dovadola
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Dovadola
Liens
Site web site officiel

Dovàdola (Dvêdla en dialecte romagnol est une commune de la province de Forlì-Cesena en Émilie-Romagne.

GéographieModifier

Le centre habité est situé à une vingtaine de km du chef-lieu Forlì sur la route SS67, dans la vallée du fleuve Montone à 143 m d’altitude.
Les communes les plus proches sont : Castrocaro Terme à 9 km, Modigliana à 13 km, Predappio à 14 km et Rocca San Casciano à 7 km.

HistoireModifier

Dovadola se trouve dans une vallée où ont été découverts des témoignages de présence humaine datant de la préhistoire. Des découvertes archéologiques ont mis au jour des tombes romaines et des monnaies de l’époque.
Entre le VIIe et VIIIe siècle, les Lombards repeuplèrent le pays après la terrible guerre des Goths (535-553).
Entre le VIIIe et IXe siècle, l’archevêché de Ravenne, qui dominait toute la zone de la Toscane au fleuve , fit construire la première rocca (forteresse) sur un piton rocheux dominant la commune.
Au XIIIe siècle Marcovaldo Guidi, devenu comte par ordre de l’Empereur Henri IV du Saint-Empire, fit agrandir le château et construire des murailles flanquées de bastions et palazzo d’habitation.
En 1405, les Guidi cédèrent le fief de Dovadola à la République florentine, qui élargit son influence en Romagne (Romagne toscane). Dovadola vécut sous l’influence de Florence jusqu’à son annexion au Royaume de Sardaigne en .
À la fondation du Royaume d’Italie, Dovadola fut assigné à la Province de Florence et en 1923, avec la majeur part des communes de la Romagne toscane, firent partie de la Province de Forlì-Cesena.

Monuments et lieux d’intérêtModifier

Église di Sant'AndreaModifier

Située sur une hauteur au-delà du fleuve Montone, fondée par les moines clunysiens avant l’an 1000, la première mention remonte à l’année 1116. Au XVe siècle, l’église fut restaurée selon l’architecture Renaissance. L’édifice comporte de nombreuses fresques et peintures du XVIe siècle de l’école romagnole et bolonaise.

Ermitage de MontepaoloModifier

Situé près d’un antique monastère qui hébergea Saint Antoine de Padoue de à . En 1629, une guérison miraculeuse attribuée au saint, déclencha l’édification d’un ermitage, entièrement reconstruit en 1908 à la suite d'un éboulement.

AdministrationModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
28/05/2007 En cours Carlo Adamczyk Liste civique Centre droit
Les données manquantes sont à compléter.

HameauxModifier

Communes limitrophesModifier

Castrocaro Terme e Terra del Sole, Modigliana, Predappio, Rocca San Casciano

PopulationModifier

Évolution de la population en janvier de chaque annéeModifier

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
2 4523 4634 0843 6822 4601 7661 6721 5631 583
2011 - - - - - - - -
1 708--------

Ethnies et minorités étrangèresModifier

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au la population étrangère résidente était de 186 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1   Macédoine 49
2   Burkina Faso 24
3   Roumanie 23
4   Albanie 19

CultureModifier

Personnalités liées à DovadolaModifier

SourceModifier

Liens internesModifier

NoteModifier