Le Dorlis est une créature surnaturelle dans les croyances du Quimbois des Antilles françaises. Il s'agit d'un esprit qui s'introduit dans les maisons la nuit et impose aux femmes et aux hommes des rapports sexuels pendant leur sommeil.

Dorlis (interprétation artistique)

En 1978 un homme est arrêté en Martinique pour cambriolage et agression sexuelle, et associé par la presse au Dorlis[1].

LittératureModifier

Le Dorlis apparait dans la littérature antillaise, comme le roman L’Homme-au-bâton (París, Gallimard, 1992) d'Ernest Pépin, qui raconte l'histoire d'un homme agressant les femmes durant la nuit et provoquant une hystérie collective[2], ou la pièce de théatre Dimanche avec un Dorlis de Patrick Chamoiseau racontant la rencontre d'une femme avec un Dorlis.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Un dorlis arrêté par la police, Martinique France-Antilles
  2. Hanania Cécile, « Si L'Homme-au-Bâton m'était conté : Ernest Pépin et les mystères de Pointe-à-Pitre. », Dalhousie French Studies, Dalhousie University, vol. 69,‎ , p. 121-131 (lire en ligne, consulté le )