Ouvrir le menu principal

Domus ecclesiæ, littéralement « maison de l'assemblée », est l'expression latine fréquemment utilisée pour désigner les premiers lieux de culte chrétiens construits entre le IIe et le IVee siècle, à une époque où le plan basilical ne s'était pas encore imposé. Ces premiers lieux de réunion des communautés chrétiennes sont souvent aménagés dans de simples demeures privées. L'assemblée indépendante de chrétiens qui se réunissent dans ces demeures est décrite sous le terme d'église domestique.

L'expression a pu servir à décrire la chapelle chrétienne de Doura Europos, datée de 256, ou la plupart des tituli de Rome.

Sommaire

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  • (en) R. Krautheimer, Early Christian and Byzantine Architecture, Yale University Press, Pelikan History of Art, 1993.
  • Charles Pietri, « Recherches sur les domus ecclesiœ », Paris, Revue des Études augustiniennes, vol. XXIV, 1978, p. 3-21.
  • (en) L. M. White, « The Social Origins of Christian Architecture », Harvard Theological Studies, Johns Hopkins University Press, no 42. Vol. 1 : Building God's House in the Roman World: Architectural adaptation among Pagans, Jews and Christians, Valley Forge, 1990. Vol. 2 : Texts and Monuments for the Christian Domus Ecclesiæ in its Environment, Valley Forge, 1997.

AnnexesModifier