Domaine d'Ōtaki

Le domaine d'Ōtaki (大多喜藩, Ōtaki-han?) est un domaine féodal japonais de l'époque d'Edo situé dans la province de Kazusa, de nos jours préfecture de Chiba. Son centre en est le château d'Ōtaki dans ce qui est maintenant le bourg d'Ōtaki.

Tour du château d'Ōtaki.

HistoireModifier

Le premier château d'Ōtaki est construit par le clan Satomi qui gouverne presque toute la péninsule de Bōsō durant l'époque Sengoku. À la suite du siège d'Odawara en 1590, la région de Kantō est attribuée à Tokugawa Ieyasu par le seigneur de guerre Toyotomi Hideyoshi qui limite également les Satomi à la province d'Awa (Chiba) comme mesure de rétorsion pour la tiédeur de leur soutien dans sa lutte contre le clan Go-Hōjō. Tokugawa Ieyasu nomme Honda Tadakatsu, un de ses quatre généraux célestes, daimyō du nouveau domaine d'Ōtaki d'une valeur de 100 000 koku.

À la suite de la bataille de Sekigahara, Honda Tadakatsu est promu au domaine de Kuwana et celui d'Ōtaki est attribué à Honda Tadatomo, issu d'une autre branche du clan Honda, avec une diminution de revenus à 50 000 koku. Honda Tadatomo meurt à la bataille de Tennōji et son fils Honda Masatomo est affecté au domaine de Tatsuno dans la province de Harima.

Les Honda sont remplacés par Abe Masatsugu, un héros du siège d'Osaka, mais le revenu du domaine est encore réduit à 30 000 koku. Abe Masatsugu est plus tard transféré au domaine d'Odawara en conséquence de la disgrâce du clan Ōkubo et le domaine d'Ōtaki est supprimé en 1619.

Le han est brièvement reconstitué de 1623 à 1625 par Aoyama Tadatoshi, tuteur du 3e shogun Tokugawa, Iemitsu et sa valeur est encore réduite à 20 000 koku. Après sa mort, le domaine d'Ōtaki devient territoire tenryō directement sous le contrôle du shogunat Tokugawa jusqu'en 1638.

Le clan Abe reprend le contrôle du domaine en avril 1638 et le gouverne jusqu'en 1702, quand il est remplacé par Shigetomi Inagaki qui ne le gouverne que vingt et un jours avant d'être réaffecté au domaine de Karasuyama dans la province de Shimotsuke. Le domaine passe alors sous le contrôle de la branche Ōkōchi du clan Matsudaira qui continue à le diriger jusqu'à la restauration de Meiji. Masatada Ōkōchi, le dernier daimyo du domaine d'Ōtaki, combat d'abord avec les forces pro-Tokugawa à la bataille de Toba-Fushimi durant la guerre de Boshin puis change ensuite de camp en faveur du nouveau gouvernement de Meiji. La nouvelle administration le nomme gouverneur de domaine jusqu'à l'abolition du système han en juillet 1871. Il est ensuite fait vicomte dans le nouveau système nobiliaire kazoku. Le domaine d'Ōtaki devient préfecture d'Ōtaki, laquelle fusionne en novembre 1871 avec la préfecture Kisarazu à la brève existence, elle-même intégrée à la préfecture de Chiba.

Liste des daimyōModifier

# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Honda Tadakatsu (本多忠勝?) 1590-1601 Nakatsuka-daisuke 5e inférieur (従五位下) 100 000 koku
2 Honda Tadatomo (本多忠朝?) 1601-1615 Izumo-no-kami 5e inférieur (従五位下) 50 000 koku
3 Honda Masatomo (本多政朝?) 1615-1617 Kai-no-kami 5e inférieur (従五位下) 50 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Abe Masatsugu (阿部正次?) 1617-1623 Bitchu-no-kami 4e inférieur (従四位下) 20 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Aoyama Tadatoshi (青山忠俊?) 1623-1625 Hoki-no-kami 5e inférieur (従五位下) 20 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Abe Masayoshi (阿部正能?) 1638-1652 Harima-no-kami 5e inférieur (従五位下) 10 000 koku
2 Abe Masaharu (阿部正春?) 1671-1702 Iyo-no-kami 5e inférieur (従五位下) 16 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Inagaki Shigetomi (稲垣重富?) 1702-1702 Izumi-no-kami 5e inférieur (従五位下) 15 000 koku
# Nom Dates Titre Rang Revenus
1 Ōkōchi Masahisa (松平正久?) 1703-1720 Bizen-no-kami 5e inférieur (従五位下) 20 000 koku
2 Ōkōchi Masasada (松平正貞?) 1720-1749 Bitchu-no-kami 5e inférieur (従五位下) 20 000 koku
3 Ōkōchi Masaharu (松平正温?) 1749-1767 Bizen-no-kami 5e inférieur (従五位下) 20 000 koku
4 Ōkōchi Masanori (松平正升?) 1767-1803 Bizen-no-kami 5e inférieur (従五位下) 20 000 koku
5 Ōkōchi Masamichi (松平 正路?) 1803-1808 Danjoshin 5e inférieur (従五位下) 20 000 koku
6 Ōkōchi Masakata (松平正敬?) 1808-1826 Oribesho 5e inférieur (従五位下) 20 000 koku
7 Ōkōchi Masayoshi (松平正義(?) 1826-1837 Bitchu-no-kami 5e inférieur (従五位下) 20 000 koku
8 Ōkōchi Masatomo (松平正和?) 1837-1862 Orebesho 5e inférieur (従五位下) 20 000 koku
9 Ōkōchi Masatada (松平正質(?) 1862-1871 Danjoshin 5e inférieur (従五位下) 20 000 koku

Source de la traductionModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Lien externeModifier