Dmitri Kardovski

artiste russe

Dmitri Nikolaïevitch Kardovski (en russe : Дмитрий Николаевич Кардовский), né le 24 août 1866 ( dans le calendrier grégorien) et mort le , est un peintre russe, illustrateur et décorateur de théâtre.

Dmitri Kardovski
Kardovsky by Repin.jpg
Portrait par Ilia Répine (1896-1897). Galerie Tretiakov, Moscou.
Naissance
Décès
Nationalités
Activité
Formation
Académie russe des beaux-arts
Faculté de droit de l'université impériale de Moscou (d) (jusqu'en )
École supérieure d'art de l'Académie impériale des arts (d) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Distinction
Artiste émérite de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Kardovski est né près de Pereslavl-Zalesski dans le gouvernement de Iaroslavl. Après avoir étudié le droit à l'Université de Moscou, il entre, en 1892, à l'Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg où il a pour professeurs Pavel Tchistiakov et Ilia Répine. En 1896, il se rend à Munich où, avec son compatriote Igor Grabar, il étudie dans l'atelier privé d'Anton Ažbe. Il retourne à Saint-Pétersbourg en 1900 et il épouse la peintre Olga Della-Vos-Kardovskaïa. Il sort diplômé de l'Académie de Saint-Pétersbourg en 1902. En 1907, il obtient un poste de professeur à l'Académie. Il aura notamment comme élève le peintre Frédéric Fiebig.

Kardovski a exploré de nombreux styles dont l'impressionnisme et l'Art nouveau mais il était plus attiré par la peinture figurative que par l'expérimentation formelle. À partir de 1902, il devient un illustrateur prolifique et travaille principalement sur les classiques de la littérature russe de Tchekhov, Gogol, Lermontov ou Tolstoï. Il s'adonne également à la caricature politique et collabore avec les journaux satiriques Joupel (L'épouvantail) et La Poste de l'enfer (en russe : Adskaïa Potchta) de 1905 à 1906.

Grand admirateur de Mikhaïl Vroubel, il organise en 1912, une rétrospective posthume de son œuvre. Kardovski s'éteint à Pereslavl-Zalesski en 1943.

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Dmitry Kardovsky » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier