Discussion:Lac Chūzenji

Dernier commentaire : il y a 5 ans par Toyotsu dans le sujet AdQ ?
Autres discussions [liste]

AdQ ?Modifier

J’ai l’intention de proposer prochainement la page « Lac Chūzenji » au label « article de qualité ». Si vous estimez que la procédure est prématurée, vous pouvez me contacter pour me faire part de vos arguments.

Vote précédent : Proposition « Article de qualité »

ContributorQ 30 septembre 2017 (CEST)

L'article est passionnant et très bien écrit, et, à mon avis, il mérite amplement le label. 2 petites suggestions:
  1. Terre sacrée du bouddhisme et du shintoïsme: cette partie est très courte et on y apprend essentiellement que les femmes ne pouvaient approcher la région du lac. N'y aurait-il pas moyen, si les sources le permettent, de donner des informations sur les activités bouddhistes et shintoïstes entre 782 et 1872: pèlerinages, ermitages, ou autres
  2. Musée de la science naturelle de Nikkō: ne faudrait-il pas dire Musée des sciences naturelles de Nikkō ?
Avec toute mon admiration pour cet article, je rougis un peu de honte d'oser faire ces suggestions. --Toyotsu (discuter) 1 octobre 2017 à 10:08 (CEST)Répondre[répondre]
Bonjour et merci pour vos corrections et suggestions. L'aspect collaboratif du projet Wikipédia étant l'un de ses nombreux attraits, il ne faut pas hésiter à ouvrir des discussions et se mêler de l'élaboration des articles.
  1. De fait, tout tourne autour d'un homme : Shōdō Shōnin, une figure à la fois historique et légendaire qui n'a pas négligé de communiquer sur ses actions. Du VIIIe siècle jusqu'à la fin du XIXe siècle, les pratiques religieuses/spirituelles relatives aux traditions bouddhistes et shintoïstes sont observées dans les monts Nikkō, le lac n'est pas, à lui seul, un objet de culte comme l'est, par exemple, le mont Nantai. D'autre part, celles-ci sont essentiellement le fait du Shugendō, une tradition spirituelle plutôt confidentielle et basée sur des rituels d'ascétisme montagnard (voir les articles du site Nikkō shugendō). Les informations sur les activités bouddhistes et shintoïstes entre 782 et 1872 concernent le Rinnō-ji et, surtout, le Futarasan-jinja (voir les sections « Spiritualité et religion » et « Histoire » de l'article dédié à ce sanctuaire), propriétaire historique du volcan Nantai, des chutes de Kegon, mais pas du lac. Aussi, dans la section « Île Kōzuke », un pèlerinage sur le lac est décrit. Ce qui serait très intéressant est que des chercheurs rendent compte plus en détails de l'histoire du site avant l'arrivée de Shōdō. D'une manière générale, les sources sur le sujet sont très dispersées et peu détaillées, faisant surtout la part belle aux initiatives du moine Shōdō.
  2. Vous avez raison « musée des sciences naturelles de Nikkō » convient mieux.  . --ContributorQ() 1 octobre 2017 à 13:23 (CEST)Répondre[répondre]
Bonjour. Merci pour vos réponses. Et encore bravo, c'est un très bel article. --Toyotsu (discuter) 1 octobre 2017 à 13:41 (CEST)Répondre[répondre]
Revenir à la page « Lac Chūzenji ».